6 comtés – Tentative d’attaque contre les forces de répression

Source : Irish News du 13 mars 20013

Le groupe dissident républicain Oglaigh na hEireann (ONH) a reconnu sa responsabilité dans la tentative d’assassinat sur la personne de trois policiers dans une attaque à la bombe. Les policiers ont été attirés dans un traquenard dans le passage de Duncrue, à Newtonabbey dans le comté d’Antrim (au nord de Belfast), dans la soirée du samedi 9 mars. Un anonyme avait passé un coup de téléphone à la police en disant qu’une arme et des munitions avaient été abandonnées dans une ruelle. ONH avait posé là cette arme, non-opérationnelle semble-t-il, et une poignée de balles : l’engin explosif avait été dissimulé à proximité.

Les policiers n’ont finalement pas été blessés lorsque la bombe explosa. Les inspecteurs du PSNI, de la section anti-terroriste [serious crime branch] ont lancé un appel à la collaboration civique pour obtenir des renseignements. Initialement, la police était incertaine sur l’identité des assaillants. L’emplacement de l’attaque et la teneur de l’appel téléphonique avaient orienté les soupçons policiers sur la piste de paramilitaires loyalistes. Il a fallu attendre la journée d’hier pour qu’un message utilisant un mot de passe reconnaissable, revendique l’action au nom d’ONH.

Le système de mise à feu de l’engin est sans précédent en Irlande du Nord, il utilise une technologie qui a été développée par les insurgés en Afghanistan : la bombe peut être activée de n’importe où par un appel ou un texto de téléphone portable. L’attaque de samedi dernier marque donc une nouvelle étape dans la sophistication de la menace dissidente, pourvue désormais de technologies dont étaient dépourvus les paramilitaires de l’époque d’avant le cessez-le-feu de l’IRA [1994]. Deux policiers et une policière ont été accueillis dans une cellule d’aide psychologique après avoir frôlé la mort au moment de l’explosion.

Caral Ni chuilin, députée Sinn Féin [provisoire] a affirmé que les auteurs de l’attentat étaient « sans perspective ». Elle ajoute : « Le changement dans le Nord est en train d’arriver et continuera, quelles que soient les agissements de ceux qui ont pris le parti de tuer pour tuer. »

Cet article, publié dans Nouvelles du front, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s