Gerry Adams se réjouit de la reddition d’ETA

Traduction de la vidéo

Il semble qu’il y ait des changements chez les patriotes basques, quelles sont vos réactions?

Gerry Adams : Je m’en félicite grandement. Je pense que cela marque une étape significative, ils ont détruit des armes, chose qui a été vérifiée par un comité international de vérification, qui a dressé une liste et qui a suivi tout le processus. C’est bien, je pense que cela doit être accueilli favorablement par tout un chacun, et en particulier j’imagine que certains dans l’Etat espagnol doivent être satisfaits, et j’aimerais voir le gouvernement espagnol répondre à cela d’une façon positive.

Avez-vous des communications avec les gens dans la région?

Gerry Adams : Oui, j’ai pu parler à des gens avec qui je travaille très étroitement, avec des éléments de la direction basque qui examinent notre processus depuis l’époque qui précède l’accord du venredi saint [accord de Stormont de 1998], où Sinn Féin était en train de développer une stratégie de paix, qui fut utilisée pour que le modèle irlandais soit adopté ailleurs. Ils ont donc adopté leur version des principes Mitchell [qui stipulent le désarmement unilatéral des forces insurgées, NdT], puis ont déclaré la cessation de leurs activités, et les voici venus à une nouvelle étape sur cette route. Ceci exige, surtout quand vous voyez ce qui se passe en Ukraine, ceci exige de recevoir une réponse positive du gouvernement espagnol.

Il y a 600 prisonniers, une politique de dispersion des prisonniers basques qui est vécue très difficilement par leurs familles. Je sais aussi qu’il y a une comunauté de victimes là-bas, qui est très forte, et il est justifié de s’atteler à ces problèmes d’héritage historique, comme dans notre situation à nous. Mais une mauvaise paix, cela n’existe pas, et voici un très bon pas dans la construction de ce processus. Je pense aussi que le fait de ne pas se parler… quelle est la clé qui a pu fermer le processus ici? Le fait de se parler! Même si ce parler était un hurler dans les débuts et même si nous avons des préoccupations en ce qui concerne le processus ici, c’est toujours beaucoup mieux que ce qu’il y avait ici autrefois… mais j’aime à croire que le gouvernement espagnol, malgré les difficultés, acceptera les pourparlers en tant que voie vers l’avant.

Cet article, publié dans Vidéos, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s