Coup fourré des services secrets MI5 contre un étudiant

approachnoteCette semaine, un jeune militant étudiant, qui rentrait chez lui après avoir passé un examen, a été la cible de la dernière approche connue à ce jour des services secrets. Des agents lui ont donné 50£ et une citation de Karl Marx dans une enveloppe. Stephen McCourt, étudiant originaire de Newtonabbey dans le comté d’Antrim, a dit que cette enveloppe lui avait été donnée alors qu’il rentrait en train après avoir passé un examen à l’université d’Ulster dans la ville de Coleraine. Cet étudiant en histoire raconte que plongé dans le sommeil sur son siège, il fut réveillé par une tape sur l’épaule. Un homme se tenait là près de lui, alors que le train atteignait la station de Ballymena.

Cet homme à l’accent anglais lui a alors remis une enveloppe en disant : « Voici une lettre pour vous », avant de descendre du train. M. McCourt dit que cette lettre contenait une citation de Marx, 50£ et une carte postale vierge. Cette citation semble tirée d’une lettre de Marx à son père. Elle dit : « L’Histoire considère que les hommes qu’elle appelle les plus grands sont ceux qui se sont anoblis en travaillant pour le bien commun ». M. McCourt a avoué qu’il avait été stupéfait et effaré par cet incident.

« Cette histoire m’a chamboulé et j’ai la parano. Depuis j’ai le sentiment qu’ils m’épient et qu’ils me suivent partout » a-t-il dit. Il ajoute : « Karl Marx est sans doute mon inspiration politique, et j’avais un exemplaire du Manifeste Communiste dans mon sac. Ils doivent regarder ce que je lis en ce moment, et ce que j’emprunte à la bibliothèque universitaire. » M. McCourt pense qu’il sera approché à nouveau. « Je ne dis pas que je sens une menace sur ma vie, mais je sens une menace, ils vont m’approcher à nouveau » a-t-il dit. « Il n’y avait pas de numéro de téléphone pour les contacter, ce qui veut peut-être dire qu’ils vont m’approcher à nouveau », a-t-il précisé.

batardsLa façon dont ces agents ont approché M. McCourt correspond au modus operandi des agents du Mi5 qui se font appeler Brian et Julie. Ils avaient déjà agi de la sorte auparavant, en envoyant à des militants des lettres qui leur faisaient comprendre par des insinuations qu’ils connaissaient fort bien leurs vies personnelles et qu’ils les invitaient à collaborer avec eux d’une façon ou d’une autre. Et il semble que les agents du Mi5, comme Brian et Julie, tournent désormais leur attention vers la nouvelle génération de républicains et de socialistes dans les Six Comtés.

Tommy Doherty, représentant de Republican Network for Unity pour Belfast-Ouest a condamné cette approche et a appelé les organisations étudiantes et de jeunesse à dénoncer ces tactiques. « Stephen est un étudiant en sciences politiques qui a étudié Marx dans le cadre de son cursus. Il est en outre un socialiste et un républicain engagé, qui a joué un rôle clé dans le mouvement étudiant récent à l’Université de Coleraine contre la privatisation des services aux étudiants et pour une instruction gratuite » a-t-il dit. « Le fait qu’un jeune étudiant, engagé dans des activités politiques légitimes, puisse être ainsi tracé, ciblé et harcelé d’une façon si retorse par des agents secrets inconnus devrait préoccuper ceux qui prétendent être du côté de la liberté d’expression et du bien-être des jeunes dans ce pays. J’appelle le NUS [National Union of Students] et l’Université d’Ulster à apporter leur soutien à Stephen, à réclamer la cessation de ces activités des services de renseignements militaires et à lui permettre de mener ses études en paix. »

Source : ici

Cet article a été publié dans coups fourrés, vie quotidienne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s