Radiators from Space – ballad of the faithful departed

Publicités
Cet article a été publié dans Arts et lettres, Vidéos. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

29 commentaires pour Radiators from Space – ballad of the faithful departed

  1. Liam dit :

    Terry Eagleton sur les mouvements d’occupations universitaires en Irlande du Nord
    http://www.theguardian.com/commentisfree/2013/dec/11/ulster-university-common-room-fight

  2. Liam dit :

    Les salaires moyens du secteur public en Irlande du Nord sont a present 45% plus eleves que les salaires moyens du secteur prive
    http://www.belfasttelegraph.co.uk/news/local-national/northern-ireland/public-sector-wage-divide-soars-gap-in-public-and-private-sector-pay-packets-widens-to-45-in-northern-ireland-29834763.html

    Eamonn McCann sur comment c’est obscene de comparer la situation des noirs en Afrique du Sud a ceux du Bogside
    http://www.irishtimes.com/news/politics/the-lessons-of-peace-learned-in-the-north-may-not-be-that-easy-to-export-1.1624550?fb_action_ids=713897258635373&fb_action_types=og.recommends&fb_ref=.Uqr_81cl-SA.like&fb_source=other_multiline&action_object_map=%5B203033453235987%5D&action_type_map=%5B%22og.recommends%22%5D&action_ref_map=%5B%22.Uqr_81cl-SA.like%22%5D

    A noter qu’en 1969 lui et Bernadette Devlin disaient ceci:

    What is your attitude to the demands that some English comrades have put forward for an end to British Aid to Ulster?

    Eamonn McCann. They are very bad. They imply that the Protestants are white sahibs and that this is a colonial state. Ulster is not just a colonial state; it is in many respects, though not in all respects, an ordinary bourgeois state. The subsidies do not support a privileged layer of the population. The Catholic working class have a lot of children and receive a lot of state benefits.

    C’est tres interessant car ca contraste avec le discours de gauche d apres qui cherche a dire que l’Etat d’irlande du Nord etait un etat d’exception crypto-fasciste (ici au contraire c’est un etat bourgeois normal)

  3. Liam dit :

    En 2013 le salaire hebdomadaire moyen dans le secteur public en Irlande du Nord est de £585 compare a £403 dans le secteur prive. Un emploi de secretaire sera renumere de £11 000 a £14000 par an dans le prive compare a £23.5 000 a £24.5 000 dans le public. Quelqu’un qui dactylographie des documents sera renumere de £12 a £15000 par an dans le prive et dans le public de £16 a £17 0000.

  4. Liam dit :

    http://thepensivequill.am/2013/12/a-sad-statelet-of-pointless-affairs.html

    article sur la non activite et l’abscence de pouvoir de l’Assemblee d’irlande du Nord tres detaille.

    L’Assemblee a vote 10 lois en 2013! Le double de 2012, ou 5 resolutions ont ete votees en 12 mois. A comparer avec Assemblee Galloise et Ecossaise, c’est rien.

  5. Ekintza dit :

    Ca fait un petit peu mal au cul que 32CSM, RNU et RSF rendent tous hommage à Mandela, tout en critiquant l’Afrique du Sud actuelle pour les deux derniers…

    Dans un documentaire bourgeois il y a quelques jours, on voyait comment Mandela a mené ses « négociations » à partir de 1985 secrètement sur le dos de tout le mouvement de libération (tiens ça me rappelle des types…). Tous les dirigeants, entre autres Winnie Mandela, pensaient qu’il avait trahi. Entre 1990 et 1994, pendant qu’il « négociait » et magouillait, les masses noires se faisaient massacrer, et chantaient « Mandela tu te comportes comme un mouton, et les nôtres meurent », portaient des pancartes disant « We want arms now ».
    Ajoutons les assassinats de cadres communistes et révolutionnaires dans lequel sa clique a dû tremper.

    Texte puissant :
    http://m.news24.com/news24/MyNews24/How-Mandela-sold-out-blacks-20120717

  6. Monier Alain dit :

    Ekinta, Mandela a fait un choix, car il a juge que celui dont tu estimes etre prioritaire ne pouvait pas etre realise sans un effroyable carnage. L’Irlande asujetti ne joue pas sur le meme registre, Les accords de 1998 sont une trahison beaucoup plus significatives dans la mesure ou la situation, meme tres difficile ne necessitait pas un tel renoncement historique. Ce que Mandela a fait et que toi tu estimes etre mis au deuxieme plan, c’est la difference entre l’ideologie et les valeurs incontournables du respect et de la dignite humaine. Les valeurs ne sont pas ideologiques, on a entendu trop souvent ce contre sens ravageur pour le considerer aujourd’hui encore comme operant. Ta fougue revolutionnaire t’honore mais etre consistant c’est aussi sortir de tout conformisme fut il objectivement, mieux construit, plus critique, mais pour autant cela reste du conformisme pur et dur. Oser l’exprimer est a tes yeux « Bourgeois », a ce titre donc etre bourgeois c’est etre clairvoyant. Cordialement a toi. Alain Monier

  7. Mandela est-il si unaniment populaire dans le monde du républicanisme irlandais? Lors du congrès anti-impérialiste de Belfast, il avait été parlé de l’Afrique du sud actuelle en termes assez durs. Et la référence Mandela avait été critiquée comme étant non pertinente pour l’Irlande puisque le combat pour les droits civils ou anti-apartheid n’est pas la même chose qu’un mouvement de libération nationale.

    Ekintza je suis d’accord avec toi 🙂

  8. Ekintza dit :

    En fait, en Euskal Herria on est tellement habitués depuis tant d’années à ce qu’on nous glorifie indissociablement les trahisons irlandaise et sud-africaine, aussi monstrueuses en proportion l’une que l’autre (et évidemment exportatrices professionnelles de capitulationnisme et pro-impérialisme, par exemple la « Fondation Nelson Mandela »), que je viens de me rendre compte que je ne sais pas quelles étaient les positions des républicains sur l’Afrique du Sud dans les années 90.

    J’avais oublié d’ajouter : Plutôt Ruairi, Vo et Herman Wallace que Mandela !!!!!!

  9. Liam dit :

    Salut tout le monde, une serie de textes en francais d’interet inegal.
    Vérité et justice comme remèdes au trauma : Bloody Sunday et l’enquête Saville

    Charlotte Barcat
    http://etudesirlandaises.revues.org/2154

    Bloody Sunday reste l’un des événements des Troubles en Irlande du Nord qui a le plus marqué la mémoire collective. Son potentiel traumatique s’explique d’une part par l’implication des forces de l’État, et d’autre part, par l’impact doublement traumatisant du rapport Widgery : la première enquête publique de 1972 fut perçue comme une tentative de blanchir l’armée. Après des années de campagne, les familles obtinrent en 1998 une seconde enquête. Dans un contexte de réconciliation, un des objectifs de l’enquête Saville était de « guérir » les blessures laissées par Bloody Sunday et par le rapport Widgery. Cependant, comme tous les organismes de transition dont le rôle est d’apaiser les tensions liées à un passé contentieux afin de permettre aux communautés concernées de construire un futur commun, l’enquête a également suscité doutes et critiques.

    Une note de lecture en francais sur le livre de mon ami Stuart Ross
    http://etudesirlandaises.revues.org/3101

    Divorcing Jack et An Everlasting Piece : les comédies à l’écran et le processus de paix en Irlande du Nord

    Cécile Bazin http://etudesirlandaises.revues.org/2386
    Les films sur le conflit politique en Irlande du Nord, assez répandus depuis ces deux dernières décennies, reflètent les changements qui se sont produits en Irlande du Nord. Les comédies qui ont commencé à apparaître à l’écran à partir de l’Accord du Vendredi Saint ne font pas exception et observent ce changement, offrant un véhicule unique pour aborder les traumatismes du passé de l’Irlande du Nord. Cet article qui traite de deux comédies sur les Troubles et le processus de paix, Divorcing Jack (1998) et An Everlasting Piece (2000), analyse les façons dont elles explorent le changement historique, culturel et politique en Irlande du Nord, à travers l’ironie, et aussi, comment elles fournissent un espace pour de nouvelles interprétations des Troubles et du processus de paix.

    L’Accord du Vendredi saint de 1998 et l’approche consociationnelle

    Zouhaïr Abassi
    http://etudesirlandaises.revues.org/2374
    L’accord du Vendredi saint (1998), comme règlement consociationnel, s’appuie sur et promeut une politique ethnique (communautaire) dominée par les grands partis. Par voie de conséquence, l’espace dédié à une démocratie favorisant la liberté autour d’un projet commun de citoyenneté semble compromis.

    Un « jeu subtil de discrétion et d’indiscrétion calculée » : la France et la question de l’Irlande du Nord à l’ONU
    http://etudesirlandaises.revues.org/1753
    Christophe Gillissen

    La décision de l’Irlande de soulever la question de l’Irlande du Nord à l’ONU en 1969 constitua une inflexion notable de sa politique nord-irlandaise. Malgré des difficultés considérables, elle y parvint, grâce en partie à la France qui, à en croire les archives françaises et irlandaises, contribua à trouver une solution de compromis. Si les débats au Conseil de sécurité et à l’Assemblée générale n’eurent pas de conséquences concrètes, on peut penser qu’ils aidèrent néanmoins à consolider la position du gouvernement irlandais et à rétablir un tant soit peu de sérénité dans le cadre des relations anglo-irlandaises.

    Au cours d’une série d’incidents racistes en juin 2009 à Belfast, 114 Roumains ont été expulsés de leurs domiciles, la plupart choisissant par la suite de rentrer dans leur pays. Ces événements s’inscrivent dans un contexte tout particulier où le sectarisme est encore profondément ancré dans la société et la culture nord-irlandaises. L’analyse de la relation entre ces deux phénomènes est donc nécessaire pour resituer l’augmentation des incidents racistes dans leur contexte. En outre, les recherches et les statistiques montrent clairement que la majorité de ces incidents ont lieu dans des quartiers à dominance loyaliste, tels que le « Village » dans le Sud de Belfast. Quel est donc le rapport entre loyalisme et racisme ? Comment les partis politiques, toutes tendances confondues, gèrent-ils une problématique qui, jusqu’au début du xxie siècle, a été largement ignorée ?

    Racisme, sectarisme et politique en Irlande du Nord

    Agnès Maillot
    http://etudesirlandaises.revues.org/1777

    • Monier Alain dit :

      Bonjour,
      Quand est ce qu’on considerera » l’anti racisme » comme un « devoir » une etape ou s’engager et non plus le » racisme » comme un fait que l’on peut interpreter,manipuler a souhaitS. Agnes Maillot ancre son raisonnement sur le sectarisme dans le cas Irlandais mais il y a tant de positionnements de circonstances. La difference du positionnement Loyaliste et Republicain peut s’expliquer par le fait que l’affirmation Republicaine avec les valeurs qu’elles drainent et en y engageant ses participants, me permet de penser qu’elle outrepasse un vulgaire Nationalisme Loyaliste. Mais pour autant la ou s’affirme ma difference c’est de penser que l’homme peut pretendre de par sa nature de faire ». l’ange ».impunement. « Qui veut faire l’ange fait la bete » dit le proverbe. Je considere pour ma part que rien n’est stable, que la nature sans la main de l’homme est un cri qui se fourvoie, mais tout autant la main humaine peut aussi ettouffer ce cri Primal. La Predation n’est pas qu’animale, elle est le constat reccurent que l’on peut faire. Rien n’est jamais fini, tout est toujours a creer. Si il existe un monde » possible » qui peut depasser le notre ,si le vieil homme doit laisser la place au nouvel homme, rien ne nous permet de l’affirmer, ce ne peut etre qu’une croyance . Notre existence est faite de cette alternance esperance, desesperance. Affirmer l’esperance est notre lot quotidien a tous, connotation au plaisir comme le disait Freud, mais cela ne peut se realiser sans le gagner afin de donner a l’Humain une consistance qui n’est pas rellement dans sa nature, mais qu’il doit sans cesse cotoyer pour se dire humain. Cordialemen Alain Monier

      • Monier Alain dit :

        Bonjour,
        je signifiais dans mon commentaire precedent que l’on peut ancrer le racisme dans des situations differentes. A ce titre j’ai pris un exemple qui m’interresse car il presuppose les Trois termes, le terciaire. Je pourrai vous envoyer a cette reference, mais cette action serait peut etre deroute par desinteret, donc je le deroule. Le racisme par Charley Supper LITURATERRE.

        Le racisme n’a pas pour origine une difference entre le Noir et le Blanc,il commence par la difference Homme – Femme.. On a le choix pour verifier cette difference entre
        . d’une part le discours binaire
        . d’autre part le discours trinitaire
        Discours binaire : ne peut sortir du registre imaginaire (utilisons les marqueurs math de continu et discontinu
        (1) ______________ continu, a ce trait rien ne manque infini dans son cadre mathematique, mais surtout rien ne manque (on peut le nommer homme) Homme a qui RIEN NE MANQUE ( temps primaire a qui rien ne manque en fait tranquille et rassurant)

        creons un temps secondaire et installons y le discontinu

        (2) _____ ________ on constate l’apparition du meme. Ce trait semble incomplet nous aurions pu le nommer Femme (Femme a quoi quelque chose semble manquer)

        Pourtant c’est faux puisque que c’est un trait discontinu donc par rapport a sa definition rien ne lui manque. Mais imaginairement on a en comparant les Deux traits l’impression que quelque chose manque en 2. Un temps secondaire. Que quelque chose semble manquer en fait un monde angoissant.
        Le plus affreux c’est que l’angoisse du manque va retroactivement contaminer le temps primaire ou tout etait beatitude. Le manque va y apparaitre comme manquant. Le manque y manque !
        A partir de quoi plus aucun espace de tranquilite ! le manque est partout ! c’est ca l’imaginaire !
        c’est ca le discours Binaire on a bien deux elements continu – discontinu)(homme – Femme)
        Le discours de la trinite
        sa specificite est de faire apparaitre un champ troisieme., occupe par une ligne continue de manque
        3) installons une ligne continue de manque !
        Est ce homme est ce femme
        ce trois Esprit Saint ou encote l’autre X

        C’est et Homme et Femme. C’est consitue de leur matiere a tous deux. En tout cas, la seule chose que l’on puisse affirmer de ce trait continu fabrique a partir de la substance de ce qui manque a Femme pour faire Homme et bien dans ce champ troisieme, seul le manque ne manque pas. Ni manque de manque !

        le voyez vous ce magnifique trait constitue de la substance meme du manque ?
        Certains (je dirai pour ma part beaucoup) se confinent dans le discours binaire
        ou Homme ou Femme, ou Femme ou Homme ou Femme
        Ou …. ou …. ou
        il s’agit ici d’un « ou » inclusif qui revendique l’efficacite d’un »ou » exclusif
        Ceux qui se confinent au binaire n’auront plus alors recoirs les notions de noir et blanc, e, essayant de singer sur un mode imaginaire les Trois personnes de la trinite
        – le blanc pour effacer
        – le noir pour caviarder
        – le vide, ils
        singeront meme le Tiers absent pour en faire un outil imaginaire
        ( J’ajouterai pour ma part que le Tiers est l’apparence du Reel, et que si cette apparence se distingue, il n’est pas facile de la sentir, car on tombe toujours sur le 4ieme terme qui nous renvoie au meme eclipsant la differance).
        (suite du texte)
        le nettoyage par le vide. Ca vous a un petit relent ethnique non ?
        Ni noir, ni blanc pour empecher l’Autre d’afficher sa difference en publiant quoi que ce soit qui ne soit pas de meche avec le censeur, donc le discours Binaire. C’est a dire le discours de la Science.
        (Lacan l’exprimait bien en affirmant que le sujet de la Science etait tout autant ideologique. Faire le constat de ce processus ternaire est une bonne avancee, mais pour autant nous sommes inclus dans ce processus, donc en prendre conscience est difficile, car en retombe toujours dans la logique du langage qui nous ramene a une individualite ideologique, etre ce que nous estimons d’etre, sans pour autant aprehender qui il y a un fondement echappatoire. Mais pour autant nous est il accessible dans notre existence. Freud croyez comme a mon tour je le crois que l’on peut s’approcher , effleurer un point de discernement possible. Mais il ne sera jamais fixe, il s’eloignera et se rapprochera sans jamais pouvoir etre saisis. En est on vraiment responsable, meme si la culpabiite nous assaille a cause de nos manquements Passes, Presents et Avenirs. C’est a cause d’ un tel constat que l’affirmation de certaines valeurs sont necessaires. Mais pour autant imposer ses valeurs a l’Universel n’est ce pas en meme temps la porte ouverte, a la science comme le dit Lacan, mais pour etre plus pret de nos references, a un asservissement, un totalitarisme du propre et du net en fait comme Verite qui sera ineluctablement notre asservissement total. Un instinct non plus gregaire mais elabore pour une fin de l’histoire, comme fin de l’humanite). Cordialement Alain Monier

  10. feudeprairie dit :

    Tu es rapide Liam, j’allais justement poster ce lien intéressant!
    D.

  11. G. dit :

    coucou D. 🙂

    jusqu’à présent, personne n’a pu dégainer aussi vite que L. 😉

  12. Liam dit :

    Passionant!:
    http://thebrokenelbow.com/2014/01/07/is-this-rare-footage-of-gerry-adams-at-bodenstown-1969/
    et
    http://thebrokenelbow.com/2014/01/03/fascinating-links-between-irgun-and-ira/

    Sur un autre sujet le sociologue Frank Furedi (specialise dans la sociologie du rapport a la memoire au passe et a l’histoire) a ecrit un article sur les polemiques politiques actuelles en Grande Bretagne au sujet de la premiere guerre mondiale. Remplacez « Premiere Guerre mondiale » par « conflit nord irlandais » et vous avez la substance des negociations actuelles par Haas au sujet du conflit « passe »

    « The problem today is not that there is a row about the Great War, but rather that those taking part in this row appear to have little real interest in the genuine historical experience of the war. What they are principally interested in is drawing ‘lessons’ for today. This is a project better suited to the moral entrepreneur than the historian. Moral entrepreneurs inhabit a world full of historical caricatures, where moralising displaces the quest for intellectual clarity about history and the forces that shaped it. That is why we need to take a step back and explore the Great War as an historical event that needs to be understood in the context of its own time. Otherwise we are in danger of confusing the present with the past, and losing an opportunity to understand what is unique about our own world. »
    http://www.spiked-online.com/newsite/article/this_row_isnt_really_about_the_first_world_war/14488

  13. Liam dit :

    Pour ceux qui lisent l’anglais, article tres interessant

    http://thepensivequill.am/2014/01/on-rethinking-republicanism.html

  14. Monier Alain dit :

    Bonjour, pour les billingues lisaient si cela vous interressent un tres bon texte du Psychanaliste Herve Hubert : » le Grand soir » pourquoi faire un colloque sur le theme des « trans-revolutions » ?
    Ce texte est une reponse a mon propre commentaire sur la difference ‘Homme Femme’ en le contournant tout en se referant a notre Lacan . c’est aussi une interpretation qui a sa raison d’etre. Il y a toutefois un point que je voudrai eclaircir, c’est lorsque l’auteur parle des travaux du psychologue russe Lev Vygotski (qui a introduit le fait que le developpement de l’enfant est fonctions des groupes sociaux avant le facteur strictement individuel)
    Moi je dirai plutot que les deux developpements existent du fait que la transmission a toujours un apport collectif venant de nos propes parents, et cela va aussi a contre courant de ce que peut affirmer Herve Hubert tout au moins dans le raccourci de sa citation..

    Je sais que j’ai fort peu de lecteur qui derogent bien souvent des interets pregnants des habitues de « liberation irlande » et meme de ses sympathiques responsables. Mais je m’efforce a montrer qu’il y a des raisons de penser afin d’y voir plus clair, meme si la myopie fait partie de notre contingence humaine. Cordialement alain Monier

  15. Liam dit :

    Un excellent et bref article sur le nouveau Belfast

    http://www.rudi.net/node/20960

  16. Liam dit :

    Un nouveau groupe issu de l’implosion du 32csm-(N) RIRA
    http://www.irishmirror.ie/news/irish-news/crime/irish-republican-voice-led-james-2971554
    il est plus a gauche que le 32csm qui s’est officiellement dissocie du socialisme

  17. Monier Alain dit :

    Bonjour, puis je avoir quelques renseignements sur la situation 32 csm – (N) RIRA
    en Francais SVP. En vous remerciant Alain Monier

    • c'était un petit sapin, pique pique pique dit :

      Salut Alain
      ce n’est pas le 32 CSM, mais « IRV », produit de décomposition.
      leur groupe armé s’appellerait « Saoirse na hEireann »

  18. Monier Alain dit :

    Bonjour,
    Merci pour ta comprehension » Petit Sapin piquant, » mais je n’ai pas tres bien compris, c’est faute a mon manque d’informations du a la pratique unique de ma langue maternelle m’excluant ainsi de la documentation anglo saxonne. Cordialement a toi. Alain Monier

  19. Liam dit :

    « Real Sinn Féin » Limerick:

    Ce groupe est a prendre avec des pincettes.
    D’abord il n’est pas consistent sur son nom: parfois il se proclame Republican Sinn Fein, d’autres fois
    Real Sinn Fein, et occasionellement Limerick Republican Information Bureau.
    Son site web est « rsflimerick ».
    Quand Des Dalton s’est fait arreter en 2011 ou en 2012 avec le vice president de RSF (O Bradaigh) et
    que ca avait ete rapporte par les medias, ce groupe a sorti un communique ridicule dans lequel il est
    explique que les vrais presidents et vice-presidents n’etaient pas en detention et se portaient fort biens.
    Ensuite il vehicule des idees tres douteuses, par exemple son journal Saoirse Nua et les discours de
    leur president denoncent une vague d’immigration etrangere orchestree par le nouvel ordre mondial
    pour remplacer les irlandais de souche qui sont eux forces d’emigrer.
    Leur politique economique defend donner la preference aux irlandais de souche pour les emplois.
    Il y a quelques mois leur branche armee a menee des actions armees contre les gens du voyage pour
    des raisons non politiques.
    Enfin il est particulierement connu par son sens chaotique de la grammaire et de l’orthographe.
    Exemple fameux, leur journal Saoirse Nua titrait « Les vendeurs de drogues ciblent les jeunes »
    (en anglais « Drug Dealers Prey on Young People ») mais ecrit « Drug Dealers Pray on Young People »
    (c’est a dire « Les vendeurs de drogues prient pour les jeunes »)
    Un communique de leur armee utilisait des mots inexistants en anglais.
    (de leur cote, le 32csm a Belfast couvre les murs de graffitis contre les ‘drug deias’ –
    retranscription phonetique de ‘drug dealers’ prononce a la facon belfastoise…)

  20. Monier Alain dit :

    Merci a Liam et a petit sapin, pique, pique, pique. Etrange mouvement dont les criteres fondamentaux d’engagement sont tres etranges. Si une conviction reelle existe dans ce mouvement, il lui faudra la formuler distinctement, et ne pas se preter a des reactions limites qui ne feront que destabiliser les citoyens Irlandais a l’ecoute de la necessite de se vouloir libre dans une Irlande Libre. Cordialement Alain Monier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s