Sean O Se – The Valley of Knockanure

Cet article, publié dans agitation-propagande, Arts et lettres, Vidéos, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Sean O Se – The Valley of Knockanure

  1. Mukherjee dit :

    Influence de Bobby Sands et du livre Bobby Sands Jusque au Bout! sur les greves de la faim dans le systeme carceral US
    http://www.irishtimes.com/news/world/us/influence-of-bobby-sands-has-stretched-from-belfast-to-pelican-1.1483263
    Un ami americain a fait ce commentaire a la lecture de cet article
    This article does not credit another source for keeping inmates in solitary: the prison guards’ union and its fellow law + order reps who wield enormous clout over any Calif. governor by « donations' ». Brown is also resisting a Supreme Court mandate to release 10k prisoners by the end of this year. O’Hearn may understandably credit Sands’ inspiration. This strike had been planned across the system, not only at Pelican Bay, « sub rosa » for over a year in advance. As the IT says, this strike has diminished rapidly; it lacked much sympathy on the outside. Many claim that inmates have hoarded food in cells but claim to be on strike, as this is difficult to ascertain. Finally, as this implies, few speak up for mercy even for those first up for theoretical release, let alone violent offenders and gangs. From my own observations, I can tell you this is an issue many U.S. self-defined liberals opt to ignore compared to more sympathetic or soundbite causes. Whether Democrat or Republican (big C), prison reform ranks very low in voter demand, despite the failed war on drugs that fuels the system. The « job creation » generated by massive incarceration appeals more in hard times made harder.

  2. Monier Alain dit :

    On peut dire qu’il y a pire que la mort, » c’est l’asservissement. » Les Republicains Irlandais l’ont demontre.
    « L’auteur du papier « ce que la modernite nous apprend sur l’espece humaine, » veut nous demontrer que face a la modernite comme pathologie, soit accorde une reconnaissance au ‘petit sujet », car nous nous divisons en deux poles extremes, celui de l’Universalite et celui de la singularite autorise par la surpuissance technologique comme interpretation historiquement dominante. » Passant en revue tous les organigrammes en cours societal et politique et en particulier nous affirmant que nous vivons a l’epoque, attestant que nous sommes deja dans cette economie planifiee mise en ordre par la baisse tendancielle du taux de profit.

    « Son remede une redifinition de la democratie comme pluralite meme du sujet Universel » « il ne s’agit pas de revenir aux micros universalisables totalisant de l’Etat Nation,bien que celui ci continue a exister et il le souligne, mais de fonder de grands domaines de respect collectif mutuel, et ne relevant pas d’une souverainete commune au plan mondial mais d’un monde de la nature, de la ville, de la culture, du familier) »
    « Le groupe de personnes attaches au meme objet ne pourra jamais etre l’humanite ou la totalite culturelle. La grande difference entre cette conception et la guerre de tous contre tous est qu’elle se produit d’emblee en groupes representant chacun une partie importante de l’attirance des humains envers un aspect de leur monde, ce qui signifie qu’ils peuvent et doivent defendre, leur objet commun comme droit a la pluralite. Ils sont alors guide vers un pacte d’equite qu’ils ne cherchent pas a falsifier ou a contourner, car c’est dans la survie de leur propre totalite specifique qui est en jeu dans le respect des autres « totalite partielle. Nous entrons dans la logique d’un multi monde ou Totalite et Pluralite ne sont que les deux face de la meme realite : Un objet qui ne peut etre comun que pour une partie de l’Humanite. »

    Cela demanderait a etre plus explicite. Pour ma part je pense que l’on pourrait retorquer que la specificite de la Nation a effectivement genere des conflits sanglants, des guerres civiles, mais. on peut admettre que ce peut etre encore le cas, meme si l’echange se veut general, dans la mesure ou une nation, son peuple aura, pour des raisons d’evolutions societales, le besion d’exiger plus de matiere premiere manquant sur son son sol, remettant en cause le partage. Le nationalisme a ce titre ne repondant pas a la course aux profits, mais a celui de l’exigente necessite. peut jouer ce role.

    Deux constats sont envisageables. Celui de la Jouissance qui n’a rien a voir avec le plaisir, qui tant a se propager aujourd’hui, avec la necessite d’ une economie planifiee brisant toutes differences, detruisant tous les Etats Nationaux au profit d’un Monstre. engendrant des effets pervers de remise en ordre rigoureux et implacable.
    Les conflits, les guerres n’ont pas toujours ete capitalistes et bourgeoises. Les guerres royalistes, dynastiques se moquaient de faire disparaitre leurs cousins d’autres royautes, il n’y avait pas a ce titre plus de respect qu’aujourd’hui, meme d’autres » regimes » pouvaient servir par interet.. Louis XIV
    approuvant la prise du pouvoir de Cromwel en Angleterre et le parant d’eloge . Et tout cela dans l’indifference Europenne pour le roi anglais mis a mort. Les emigres des dynastie francaises furent recu fraichement par la cour d’Angleterre dans des lieux assez sinistres. La Republique Francaise trouva un systeme deja en place, celui de l’interet des Etats et lesmoyens les plus perfides pour affaiblir son voisin, voulant affirmer sa supprematie, par n’importe qu’elle alliance pour la fortifier. Napoleon n’a pas cree la necessite des conflits, ils etaient deja partis prenantes en Europe..

    Peut etre serait il plus facile de conjurer une guerre que de lutter contre l’abetissement generalise, le regard du regard sur l’autre comme dans l’ordre’ Panoptique « deja pense par un Anglais au XVIII ieme siecle. que Foucauld a fait resortir dans « ses Pouvoirs »

    A ce titre une Nation Republicaine serait a mon idee toujours de necessite. Un Etat Republicain affirmant sa difference, avec la possibilite de retrait ou de reconciliation. Tout ce qui existe encore et va a l’encontre d’une fin de l’histoire qui serait la fin de l’humanite. Jusqu’a ce jour aucun conflit, meme si il fut couteux n’a put detruire l’humanite qui s’est perpetue jusqu’a ce jour ou je tape ce texte. Deux solutions; une seule s’impose pour le meilleur ou pour le pire. L’ane de Buridan ne fera que complexifie la situation. Cordialement Alain Monier

  3. Monier Alain dit :

    Pour Panoptique voir la prison de Kilmainham ou furent enfermes les principaux responsables de la Resistance Irlandaise de 1796 a 1923 Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s