‘Mon Traître’ au théâtre à Lausanne

D’après Mon traître et Retour à Killybegs de Sorj Chalandon

Après avoir porté à la scène De beaux lendemains de Russell Banks (à Vidy en novembre), Emmanuel Meirieu s’empare d’une autre matière romanesque : deux livres de Sorj Chalandon, reporter au long cours et écrivain reconnu. C’est l’histoire vraie d’une amitié entre l’auteur et Denis Donaldson, leader charismatique de la branche politique de l’IRA. Les deux hommes partagent des idéaux, sont quasi frères d’armes durant des décennies, jusqu’au jour où Donaldson révèle, en conférence de presse, qu’il est informateur des services secrets britanniques depuis vingt-cinq ans. Il mourra assassiné quelques mois plus tard. Qu’y avait-il de vrai en lui ? Etait-il au moins sincère dans ses sentiments ? Par le biais de la fiction, Chalandon a doublé les points de vue : il a écrit un monologue pour chaque homme. Deux acteurs d’exception serviront cette parole, qui interroge dans l’incandescence le sens de l’amitié.

Source : ici

Cet article, publié dans Arts et lettres, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s