L’Etat britannique aménage des cellules de prison pour les manifestants anti G8

La police et les services pénitentiaires d’Irlande du Nord ont commencé à aménager des centaines de cellules de prison supplémentaires, anticipant ainsi les manifestations contre la tenue du sommet du G8 qui aura lieu cet été, qui pourraient tourner au vinaigre. Ces mesures de circonstance font partie du dispositif de sécurité qui se met petit à petit en place avant que ne commence à s’entendre le bruit de la venue des dirigeants politiques les plus puissants du monde, dans le comté de Fermanagh.

Le PSNI est en train d’augmenter le nombre de cellules dans les commissariats de toute la province. Nous croyons savoir que le haut-commandement de l’opération de sécurité envisage d’utiliser d’autres sites, comme l’ancienne base militaire de Lisanelly à Omagh pour détenir les manifestants déviants. De son côté, le service pénitentiaire d’Irlande du Nord (NIPS), conscient de l’accroissement soudain de détentions préventives, a pris les mesures qui s’imposaient pour accueillir tous ces futurs détenus.

Les travaux d’aménagement ont déjà commencé dans la prison de haute sécurité de Maghaberry, dans le comté d’Antrim, dans la prison de Magilligan dans le comté de Londonderry, et dans la prison pour femmes et pour jeunes délinquants de Hydebank Wood à Belfast. Dans la prison de Maghaberry, la Foyle House, en ce moment non utilisée, sera le lieu principal de détention des manifestants qui seront mis en examen. Des places seront libérées dans les dortoirs de la prison de Magilligan.

Une enceinte d’acier entourera le complexe hôtelier du Lough Erne, où se réunira le sommet du G8. Etant donné que les lacs du Fermanagh constituent une barrière naturelle séparant l’hôtel du monde extérieur, il est hautement improbable que les protestataires puissent arriver aux abords du complexe hôtelier. Le point focal pour les manifestants pourrait être la ville d’Enniskillen, à cinq miles de distance, ou d’autres endroits en Irlande du Nord. C’est à Londres que les plus grandes manifestations pourraient avoir lieu. Mais, quelque soit le lieu où les manifestations pourraient éclater en Irlande du nord, les forces de sécurité se tiennent prêtes à contrecarrer les troubles.

Source : ici

Cet article, publié dans Nouvelles du front, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s