Messieurs les hommes, où est votre courage?

Texte paru dans la revue féministe Bread and Roses, de Dublin (non datée)

breadandroses2coverJ’ose affirmer que, franchement, dans l’ensemble, les hommes sont une bande de lâches, et que les femmes supportent cela avec une patience passive. Les hommes sont particulièrement lâches dans leurs relations avec les femmes, comme mon expérience me l’a enseigné. Au début, les hommes sont attentionnés et agréables lorsqu’ils désirent une femme ou sont attirés par elle. C’est tout naturel.

Mais j’ai découvert à quel point ils sont goujats lorsqu’il s’agit de mettre fin à une relation. Ils emploient plusieurs méthodes, dont la plus commune est de faire du « no comment », la communication cesse, point barre. Il n’est pas fréquent qu’un homme aille se confronter à la femme avec qui il a eu des rapports intimes, et parle du problème rationnellement, même si cela implique une douleur.

Qu’est-ce qui cloche? Je pense que ce genre de situations arrive parce que les hommes manquent de courage moral. Je ne crois pas que cela soit inhérent au sexe mâle, mais que cela dérive du conditionnement par l’environnement. Depuis leur plus tendre enfance, on n’apprend pas aux garçons à faire preuve de considération pour les autres, contrairement à ce qui se passe pour les filles. Ce n’est que par un changement de cet environnement où se façonnent les stéréotypes des enfants que nous pourrons faire quelque progrès. Le courage est un mot presqu’indéfinissable, son sens dépend de la situation et de l’interprétation de celle-ci. il y a une sorte de courage réservé aux mâles que j’appellerai « intrépidité », mais qui n’est pas du tout le courage.

C’est le pseudo-courage du flibustier, dont la liste d’exploits herculéens doit impliquer la descente cul-sec d’une bouteille entière de whiskey, au risque de passer l’arme à gauche. L’exploration de nouvelles terres aux 15è et 16è siècles, des océans et du système solaire au 20è sont vus habituellement comme des actes courageux. Mais ces efforts ne sont-ils pas sous-tendus par un désir de conquête, de pouvoir, de richesse et d’aventure?

Le sexe féminin au contraire, montre à mon avis un courage plus authentique, si l’on donne à ce mot le sens d’une qualité qui permet d’affronter une situation dangereuse sans peur, et uniquement pour le principe. Le courage idéal est là lorsqu’on donne à l’autre ou aux autres la priorité sur le moi. Les héroïnes du roman d’Edna O’Brien The Love Object sont des parangons de ce genre de courage. On attendait de toutes ces femmes qu’elles jouent le rôle servile qui leur était préparé dans cette société, le monde rural de l’Ouest de l’Irlande.

Elles se montrent patiemment courageuses dans ces circonstances où la désolation semble avoir tout emporté : la famille qui émigre à cause de la pauvreté, les maris qui les battent lorsqu’ils ont bu, le travail manuel si rude, les privations, et autres choses encore . Pourtant ces femmes, bien qu’elles soient des créatures de fiction, représentent un type de femmes qu’on rencontre dans beaucoup de sociétés. Elles sont celles qui triomphent du chaos parce qu’elles sont courageuses.

Comme je l’ai dit, les hommes et les femmes sont, dans une très grande mesure, les victimes de leur environnement et de leur conditionnement, lesquels peuvent être changés. Nous pouvons apprendre les uns des autres. Les femmes peuvent montrer qu’en fait, le vrai courage est l’action faite au bénéfice d’un autre, et qu’il n’est pas la dureté, l’intrépidité ou la cruauté pure et simple.
Eileen Lynch

Source : ici

Cet article, publié dans philosophie, vie quotidienne, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s