Derry 1972 – Une tentative d’acheter l’oubli

Source : Metro du 14 février 2013

Retour sur une des pages les plus sombres de l’histoire d’Irlande du Nord. Les familles des 13 personnes tuées lors du drame du « Bloody Sunday », en 1972, se sont vu proposer 50.000 livres d’indemnisations soit 58.000 euros chacune par le ministère britannique de la Défense. Une information révélée par la BBC, jeudi. 13 personnes qui avaient été grièvement blessées ont également eu la même proposition. Le ministère de la Défense n’a pas encore commenté ces informations. « Mon frère ne peut pas être remplacé et tout l’argent du monde ne le ramènera pas », a déclaré Kate Nash, dont le frère, William, a été tué et le père, Alex, blessé pendant ces événements. De son côté, l’avocat d’une des familles a jugé que l’offre était dérisoire et qu’elle constituait une insulte pour les personnes tuées. Le « Bloody Sunday » fait référence à des manifestations qui ont eu lieu le 30 janvier 1972 à Londonderry, en Irlande du Nord, dans lesquelles 13 personnes ont été tuées par des parachutistes britanniques. Une quatorzième personne a perdu la vie cinq mois plus tard. Des accords de paix ont été conclus en 1998, mettant fin à l’essentiel des troubles. Après douze ans d’investigations, une enquête publique a conclu que les Britanniques avaient tiré les premiers sur la foule.

Source : ici

Cet article, publié dans coups fourrés, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Derry 1972 – Une tentative d’acheter l’oubli

  1. peadar dit :

    Cette offre a été proposée après des mois de débats entre les avocats du ministère de la défense et les équipes juridiques des familles. Le chiffre de 50.000 £ de compensation pour chaque famille s’étend aussi aux familles des personnes grièvement blessées. Ces propositions chiffrées ont été données via e-mail, on ne sait pas encore si une lettre en bonne et due forme a été envoyée aux familles.
    Le somme totale des compensations s’élèvera à 1,3 millions de £.
    « Les négociations concernant les indemnisations, entre le ministère de la défense et les familles des tués, resteront confidentielles » a dit le cabinet d’avocats Madden & Finucane.
    Mais un avocat d’une des familles a qualifié cette offre de dérisoire et a expliqué qu’un de ses clients avait ressenti la chose comme une insulte aux personnes qui avaient perdu la vie.

  2. Thomas Münzer dit :

    Manoeuvre immonde…

    Accepter ce principe d’une compensation serait la plus mauvaise des façons de confronter la machine militaire britannique, le dédommagement c’est pour des vitres cassées par pour des crimes de guerre!
    Une moins mauvaise façon de faire serait d’exiger la justice punitive contre les assassins, pas seulement les exécutants mais aussi les hauts commandants. Mais ces derniers ont non seulement été blanchis mais ils ont été DECORES par la reine, qui est en tant que chef des armées la responsable numéro 1 du massacre.

  3. Liam dit :

    Les victimes de La Mon n’ont recu que £90 en 1980.
    http://www.newsletter.co.uk/news/headlines/equality-call-over-50k-bloody-sunday-offer-1-4790887
    Ces histoires de competition victimaires me font bailler

  4. georges dit :

    Liam tu penses quoi des marches commémoratives pour le Bloody Sunday? Elles se font quand même sans les provos et contre eux, puisqu’ils veulent les arrêter et disent que la justice est faite, alors que c’est faux.

    par exemple le discours de Bernadette McAliskey il y a quelques semaines à la commémoration du Bloody Sunday à mon avis ne peut pas être interprété comme de la « compétition victimaire », au sens de mendier plus de subventions à l’Etat que la tribu d’en face.

    son discours était contre l’Etat britannique, contre l’internement d’aujourd’hui (elle a cité nommément Martin Corey et Marian Price) tout comme la marche d’il y a 41 ans était contre l’internement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s