Fusillade entre la CIRA et des espions britanniques à Craigavon

Source : presse mainstream

La police a confirmé qu’elle menait une enquête sur une fusillade après que la Continuity IRA eut revendiqué des tirs contre elle à Craigavon, vendredi dernier [25 janvier]. Les détails concernant cet incident ne viennent d’être connus que maintenant. La fusillade a eut lieu non loin de l’endroit où le policier Stephen Carroll avait été tué en mars 2009, alors qu’il avait été attiré dans un traquenard suite à un appel à police secours passé depuis la localité de Lismore Manor. Cette action avait été revendiquée par la Continuity IRA.

Dans son communiqué, la CIRA a dit qu’un homme qui était sorti promener son chien avait remarqué deux personnes agissant bizarrement sur la décharge publique près de Drumbeg. Le groupe terroriste explique que ses militants, venus inspecter les lieux, avaient remarqué des membres des forces de sécurité qui étaient en train de « monter un poste d’observation » dans un trou sur cette butte qui surplombe le quartier. La CIRA dit que ses militants se sont divisés en deux groupes et se sont approchés des « soldats embusqués dans leurs trous ».

Le groupe paramilitaire explique qu’un des deux soldats a pris la fuite, alors qu’un autre tentait de s’extirper de son trou pour finir par être attrapée par un membre de la CIRA. « Mais comme elle sortait une arme, un autre volontaire tira dans sa direction. A ce moment, trois véhicules du Tactical Support Group (TSG) arrivèrent. Cette unité tira en direction des volontaires, et les deux groupes se retirèrent lentement et prudemment » dit le communiqué qui affirme en outre que « tous les volontaires ont pu se replier en sûreté dans leurs quartiers respectifs. »

Le groupe terroriste affirme que le quartier de Drumbeg a été envahi de forces de sécurité qui font des fouilles dans les jardins, les champs et les décharges publiques, y compris dans les cabanes de jardin, les poubelles et les containers à ordures. « Les jours suivants, de petits avions de reconnaissance et des véhicules sans immatriculations des forces de la couronne ont placé Craigavon et Lurgan sous une surveillance très serrée. Si les médias n’ont fait aucune mention de cet engagement, c’est, supposons-nous, parce que les Britanniques maintiennent encore et toujours qu’il n’y a plus de soldats présents sur le terrain dans les 6 comtés occupés » affirme le communiqué.

« Nous saisissons l’occasion pour informer une fois encore les membres de la machine de guerre britannique que la CIRA les cible et continuera de le faire tant qu’une quelconque partie de l’Irlande est occupée par les forces de la couronne », conclue-t-il. De son côté, la police affirme qu’elle « mène l’enquête sur cet incident à Lurgan le 25 janvier, où un coup de feu a été tiré contre elle. Il n’y a pas eu de blessés pendant cet incident. »

Source : ici

Cet article, publié dans Nouvelles du front, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s