Les points de vue de Sinn Féin sur Cuba (1971-2002)

Article écrit par Liam O’Ruairc dans la revue The Blanket

La dernière visite de Garry Adams à Cuba a été expliquée aux partisans de Sinn Féin aux Etats-Unis comme n’étant rien de plus qu’un témoignage de remerciements à Fidel Castro pour son soutien aux grévistes de la faim de 1981. Toutefois, cette visite a fait émerger la question des liens existant entre Sinn Féin et le régime castriste à Cuba.

Ces liens ont été forgés alors que les Provisoires commençaient à s’identifier aux mouvements de libération du tiers-monde, dans la deuxième moitié des années 1970. Au début dans années 1970, Sinn Féin se référait à l’exemple de la Tanzanie ou des pays scandinaves, et pendant les années 1980, à Cuba et au Nicaragua. Il y avait très peu d’articles dans la presse républicaine sur les questions internationales avant 1975-76, mais après, les Provisoires se mirent à beaucoup commenter les luttes de libération à l’étranger.

inactionEn 1980, An Phoblacht-Republican News publia une série d’articles intéressants sur la « guerre de guérilla révolutionnaire ». Il s’agissait d’études portant sur les luttes armées en Chine, au Vietnam, à Cuba et au Nicaragua « qui peuvent servir d’objets d’étude et d’inspiration pour notre propre combat, sans bien sûr oublier qu’il n’y a aucun modèle à copier et que chaque pays possède son histoire particulière » (Ciaran Dowd, « China: Without Water; The Fish Will Die » An Phoblacht-Republican News (vol.2 n.6) 9 février 1980, pp.6-7; « Vietnam: Only Strike to Win », An Phoblacht-Republican News (vol.2 n.7) 16 février 1980, p.8; « Cuba: Tear Away the Mask », An Phoblacht-Republican News (vol.2 n.8) 23 février 1980, p.8; « Nicaragua: Prolonged Popular War, Proletarian and Insurrectionist », An Phoblacht-Republican News (vol.2 n.9) 1er mars 1980, p.10). Danny Morrison – sous le pseudonyme de ‘Peter Arnlis’ – finissait cette série avec un article sur la lutte armée en Irlande (Peter Arnlis, « Revolutionary Guerilla Warfare in Ireland Today », An Phoblacht-Republican News (vol.2 n.20) 17 mai 1980, pp.6-7)

En 1982, le mouvement publia une petite brochure intitulée Notes for Revolutionaries. Il s’agissait d’une anthologie de citations sur différents thèmes (la lutte armée, la culture, etc.) de révolutionnaires d’Irlande (comme Connolly ou Bobby Sands) et de l’étranger (comme Fanon, Guevara, Gramsci, Giap, etc.). Ce qui est surprenant, c’est qu’il y eut deux éditions de la brochure en moins de six mois, parce que la première édition ne contenait aucune citation de Marx. Cette petite brochure était un exemple typique des points de vue tiers-mondistes progressistes de Sinn Féin pendant cette période.

L’intérêt de Sinn Féin pour Cuba remonte à la fin des années 1970, car pendant sa première phase, anti-communiste, au début de cette décennie, le mouvement provisoire s’opposait au socialisme cubain. Cuba était présentée comme un exemple typique de ce qui arrive lorsque les communistes prennent le pouvoir. « Nous voyons qu’à Cuba, après que la révolution eut massacré ses opposants, un Parti-Etat s’est installé. Le peuple de Cuba est passé d’une dictature à une autre, de Batista à Castro » (« The Red Glow of Republicanism », Republican News (vol.1 n. 8), janvier/février 1971, p.7).

Cependant, à la fin de l’année 1977, le mouvement républicain était passé à une appréciation positive de la révolution cubaine. Cela s’explique en grande partie par l’admiration que les républicains irlandais portaient à Che Guevara et aux autres groupes de guérilla guévaristes en Amérique du Sud et Centrale (voir par exemple : Juan Sosa, « Guevara -Ten Years Later », Republican News (vol. 7 n.38) 8 octobre 1977, p.11).

Une personne a grandement contribué à convertir les républicains aux vertus du socialisme cubain : un professeur d’université latino-américain qui vivait à ce moment dans le Nord de l’Irlande et qui écrivait dans Republican News sous le pseudonyme de Juan Sosa. Il écrivit en particulier une étude en trois parties qui put introduire pour de bon Cuba dans le discours républicain : « Cuba Today », Republican News (vol.7 n.44), 12 novembre 1977, p.10; « Achievements of the Cuban Revolution », Republican News (vol. 7 n.45), 19 novembre 1977, p.8; « Cuba », Republican News (vol.7 n.46), 26 novembre 1977, p.8)

Peu de temps après, la presse républicaine commença à décrire le régime castriste comme un « exemple brillant » digne d’être suivi (Juan Sosa, « The Cuban Revolution 20 Years Later », An Phoblacht-Republican News (vol.1 n.3) 17 février 1979, p.10). Toutefois, cela n’empêchait pas les républicains de parfois prendre en compte certaines critiques – celle de Régis Debray en particulier – concernant la stratégie politique castro-guévariste (Juan Sosa, « A Critique of Arms », Republican News (vol.7 n.37), 1er octobre 1977, p.4).

Au début des années 1980, des motions aux conférences annuelles de Sinn Féin étaient approuvées, qui exprimaient une opposition à l’embargo US et une solidarité avec la révolution cubaine. Des membres de Sinn Féin furent, et sont toujours, impliqués dans des campagnes de solidarité avec Cuba, et n’ont pas attendu 2002 pour y envoyer des délégations (voir par exemple : « Ninety Miles from Imperialism », An Phoblacht-Republican News (vol.8 n.4) 23 janvier 1986, p.10).

bishop2

Maurice Bishop

Ces exemples accréditaient les craintes de certains conservateurs britanniques qui pensaient que Sinn Féin voulait faire de l’Irlande le Cuba de la Grande-Bretagne. Mais Gerry Adams nia cela, dès 1986, disant que cette perspective d’un futur Cuba en face de la Grande-Bretagne n’avait aucun fondement réel (Gerry Adams, The Politics of Irish Freedom, Dingle: Brandon Books, 1986, p.97).

A part Cuba, les Sandinistes avaient les faveurs des Provisoires, et cela avant même leur prise du pouvoir (Juan Sosa, « Nicaragua: The Next Cuba », Republican News (vol.8 n.3), 21 janvier 1978, p.4 et « The Sandinistas: A Decade of Revolution », An Phoblacht-Republican News (vol.11 n.29) 29 juillet 1989, p.14).

Pendant les années 1980, un certain nombre de membres de Sinn Féin sont allés au Nicaragua, dans le cadre de brigades de solidarité, pour construire des écoles et des hôpitaux. De même, Sinn Féin avait soutenu le régime de Maurice Bishop à la Grenade et s’était opposé à l’invasion US qui avait renversé son gouvernement ‘New Jewel’ en octobre 1983 (« International Support for Sinn Fein », An Phoblacht-Republican News (vol.5 n.45), 17 novembre 1983, p.10).

Source : ici

Cet article, publié dans Analyse, Révolution, Solidarités internationales, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s