De plus en plus de sud-irlandais intègrent l’armée britannique

Source : presse commerciale

Des recrues irlandaises rejoignent l’armée britannique dans des quantités record, à cause de la recession, du processus de paix, et de la difficulté qu’il y a à rejoindre les Forces de Défense Irlandaises. Les conflits en Afghanistan et en Irak ont joué un rôle de stimulus pour des jeunes hommes désireux de voir de l’action sous l’uniforme. Le nombre de personnes rejoignant les forces armées britanniques a dépassé les 150 par an, ce qui représente le taux de recrutement le plus élevé depuis la Deuxième Guerre mondiale. Les statistiques de 2012 ne sont pas encore connues, mais des sources militaires assurent que les chiffres vont battre ceux de 2011, qui avaient déjà atteint le record de 123 citoyens irlandais partis rejoindre l’Armée britannique, la Navy ou la Royal Air Force.

Le réchauffement des rapports anglo-irlandais est un facteur significatif, de même que l’estime portée aux troupes irlandaises et les possibilités d’avancement dont elles jouissent. Un autre facteurs est la difficulté de rejoindre l’armée irlandaise qui voit 90 postulants pour remplacer chaque départ à la retraite. Toutefois, le fait que des républicains dissidents décident de cibler des soldats britanniques d’origine irlandaise, à leur retour chez eux, est vue comme une source de préoccupations. Le journal Irish Independent a révélé la semaine dernière que la police avait découvert que la Continuity IRA cherchait à tuer un soldat pendant sa permission de Noël, passée dans sa famille à Limerick. Ce dernier a préféré rester au Royaume-Uni.

Chaque année depuis 2005, augmente le nombre de personnes venues de la République [26 comtés] qui intègrent l’armée britannique. Le choix le plus en vogue est celui du Royal Irish Regiment (RIR). Il s’agit du dernier régiment d’infanterie de ligne, qui est basé à Shropshire en Angleterre et à Portadown dans le comté d’Armagh [dans les 6 comtés]. Une section du RIR fait partie de la 16è Brigade d’assaut aérien, la force d’action rapide du Royaume-Uni, et certains éléments ont été déployés en Afghanistan. Le régiment a aussi servi en Bosnie, au Kosovo, en Sierra Leone, dans le Golfe et en Irak.

Les chiffres précis ne sont pas disponibles, mais on estime à 4.000 le nombre de citoyens irlandais qui servent dans les forces britanniques. Une source explique que les recrues de la république [26 comtés] sont particulièrement prisées à cause de leur niveau d’éducation et de leur volonté d’embrasser la carrière militaire. « Il n’est pas étonnant de voir que tant de sous-officiers viennent d’Irlande » confie cette source.

En 2006, une année après que les troupes britanniques eurent largement quitté les rues d’Irlande du Nord, des recrues venues de la république représentaient 4% des troupes en Irlande du Nord. Depuis cette date, le nombre de recrues chute drastiquement. Des coupes budgétaires successives ont réduit grandement les effectifs de l’armée britannique, qui parie sur la technologie et la mécanisation. Les dernières statistiques montrent que 95% des troupes en uniforme sont des nationaux du Royaume-Uni, et les 5% restants sont des Irlandais, des gens du Commonwealth et autres nationalités.

Source : ici

Advertisements
Cet article, publié dans social, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s