Les saints avorteurs du haut moyen-âge irlandais

Un article récent au sujet de la sexualité et de l’enfantement dans l’Irlande du haut moyen-âge révèle l’existence d’attitudes surprenantes à l’égard de l’avortement chez les chrétiens de cette époque. On y découvre par exemple que des textes hagiographiques (des vies de saints) rapportent des cas de saints pratiquant des avortements.

Dans son article intitulé Of Vanishing Fetuses and Maidens Made-Again: Abortion, Restored Virginity, and Similar Scenarios in Medieval Irish Hagiography and Penitentials [A propos des fœtus évanouissants et des virginités restaurées : avortement, restaurations de virginité et événements apparentés dans les livres religieux du moyen-âge irlandais] et paru dans le Journal of the History of Sexuality (mai 2012) , Maeve Callan examine un grand nombre de textes hagiographiques et autres sources médiévales irlandaises. Elle écrit : « Ces récits célèbrent des saints qui pratiquent des avortements, qui restaurent la virginité de femmes fornicatrices, qui envisagent l’infanticide dans les cas d’inceste ou d’unions sexuelles « illégitimes ». D’une manière générale, ces textes montrent une attitude remarquablement permissive à l’égard de ces actes considérés traditionnellement comme tabous, attitude qui se vérifie dans les livres de lois et de pénitences. »

medieval-abortion-450x331Les saints qui ont pratiqué ces avortements sont Ciarán de Saigir, Áed mac Bricc, Cainnech d’Aghaboe, et Brigid de Kildare, qui sont réputés avoir vécu aux cinquièmes et sixième siècles. Dans la Vie de Ciarán de Saigir, il est expliqué qu’une jolie nonne du nom de Bruinnech avait été violée par un roi local, et que « Ciarán, méprisant l’énormité de ce crime et cherchant à appliquer un remède, alla dans la maison du sacrilège et enleva la jeune fille ». Apprenant « qu’elle était enceinte, l’homme de Dieu, guidé par son zèle pour la justice et refusant que la semence du serpent ne se développe, appuya, en faisant le signe de la croix, sur le ventre de la femme, et força la purgation de celui-ci. »

Dans des textes plus tardifs, une nouvelle version de l’histoire apparaît, où Saint Ciarán ne fait que bénir le ventre de Bruinnech d’un signe de croix, qui fait disparaître le fœtus. Dans d’autres Vies de Saints, c’est de cette façon que les trois autres saints interrompent des grossesses. Callan précise ce qui suit : « Les saints n’étaient pas les seuls à pratiquer des avortements dans l’Irlande du haut moyen-âge. Dans les livres juridiques : Penitential of Finnian, (6è siècle), Irish Canons (7è siècle), et Old Irish Penitential (8è siècle), on voit que l’avortement fait partie des péchés pour lesquels une pénitence est prévue. On constate que par rapport à d’autres, c’est un péché relativement véniel. Dans le livre de Finnian, la date limite pour pratiquer l’avortement est fixée à la moitié du temps moyen de grossesse. »

Dans le Old Irish Penitential, les peines prévues pour le péché d’avortement dépendent du stade d’avancement du fœtus. « Une femme qui produit une fausse couche après conception mais avant l’établissement dans le ventre, trois ans et demi de pénitence. Si la chair a été formée, sept ans de pénitence. Si l’âme est entrée, quatorze ans de pénitence. »

Callan, professeure assistante au Simpson College de l’Iowa, remarque que la présence de saints avorteurs n’est pas attestée ailleurs qu’en Irlande, aucun récit de ce type ne se rencontrant dans les textes hagiographiques européens. Ces sources irlandaises montrent des récits intéressants concernant la sexualité, la virginité et l’infanticide pendant la période médiévale.

Source : ici

Cet article, publié dans Analyse, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s