Deux lettres de Richard O’Rawe à propos de Marian Price

1. Lettre au Irish News du 2 mai 2012

Lors des révoltes de prisonniers et des grèves de la faim de la fin des années 1970 et début 80, nous autres prisonniers révoltés, et nos leaders républicains à l’extérieur, demandions constamment aux élus SDLP de se retirer des conseils locaux pour soutenir nos cinq exigences. Le SDLP refusa de faire ce geste et par conséquent, le parti fut mis au pilori et critiqué sans relâche. La thèse selon laquelle la révolte dans les prisons et les grèves de la faim furent les catalyseurs de l’incursion de Sinn Féin dans la politique institutionnelle est désormais acceptée. On peut aussi soutenir que l’inertie du SDLP pendant cette période de révolte et de mobilisation de masses a durement endommagé la position de ce parti aux yeux de nombreux nationalistes qui n’étaient pas des partisans naturels de Sinn Féin. Aujourd’hui, au 21è siècle, dans une supposée démocratie libérale, Marian Price, une républicaine, mère de famille et ancienne prisonnière, est détenue indéfiniment dans une prison britannique, effectivement internée sans procès.

Il est éloquent que le gouvernement britannique, par le truchement de son secrétaire d’Etat, ne tente même pas de donner une raison à la poursuite de la détention de Marian. Leur stratégie, s’ils en ont une, est certainemement d’ignorer l’affaire et d’espérer qu’elle disparaisse. L’histoire nous montre que les Britanniques ne bougeront que s’ils sont forcés de le faire. Si tel est le cas, ne serait-il pas temps que les partis politiques nationalistes se retirent des conseils où ils siègent, peut-être même de l’Assemblée d’Irlande du Nord? Est-ce que le SDLP se rendra coupable à nouveau? Est-ce que les leaders de Sinn Féin qui demandaient au SDLP de se retirer des conseils locaux en 1980-81 vont appliquer ce qu’ils prêchaient alors? Est-ce que Sinn Féin va lancer le mouvement en se retirant des conseils gouvernementaux pour protester contre l’internement scandaleux de Marian Price? J’oserai suggérer qu’une initiative courageuse de ce type contribuerait grandement à guérir les divisions à l’intérieur du républicanisme.

Votre dévoué,
Richard O’Rawe

2. Les violations des droits de l’homme ne devraient pas être une question périphérique (lettre au Irish News du 12 juillet 2012)

Il est symptomatique d’une situation vraiment déplorable que les nationalistes et les républicains ne puissent, par une protestation pacifique et démocratique, obtenir la libération de Marian Price, qui est internée. Qu’est-ce que cette réalité cruelle nous dit sur la valeur que le gouvernement britannique attribue à l’opinion nationaliste/républicaine? J’oserai dire qu’elle illustre effectivement que nous n’avons pas de pouvoir politique réel. Que notre influence est périphérique. Qu’elle n’est prise en compte que tant que nous acceptons timidement les projets politiques britanniques puisque faire chavirer le navire politique de Stormont nous ferait couler dans un océan d’intransigeance britannique. Tôt ou tard, les politiciens nationalistes/républicains vont devoir faire remuer la coalition actuelle confortablement « unioniste ».

Il est funeste de voir les violations des droits de l’homme être écartées à la périphérie. Ce ne sont pas des questions périphériques. Il faut que nos politiciens se conduisent comme les gens de conscience et d’intégrité qu’ils prétendaient être dans le passé. Il fait qu’ils acceptent de passer par le bearna bhaoil [gouffre du danger] comme ils l’ont fait autrefois – la justice naturelle n’en demande pas moins. Le gouvernement britannique ne nous écoute pas. Marian Price est toujours incarcérée, malgré tous nos efforts. Est-ce excessif de demander au SDLP et à Sinn Féin de déclarer fermement aux Britanniques qu’ils vont se retirer de Stormont si le gouvernement britannique ne cesse pas d’interner les citoyens irlandais?

Richard O’Rawe
Belfast BT11

Publicités
Cet article, publié dans antifascisme, Prisonniers politiques, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s