6 comtés : exemples de fascisme ordinaire

Il y a une sorte de « bruit de fond » fasciste dans nos sociétés occidentales pourrissantes, qui se perçoit très bien dans les commentaires des articles en ligne de la presse mainstream. Quelques exemples tirés de la version papier du journal The Belfast Telegraph (qui met en avant ces comm’s censés être « drôles ») du 12 juillet, jour des marches orangistes dans toute l’entité et des quelques rares contre-manifestations où les flics sont pris à partie.

Nous faisons fausse route. Au lieu de leur jeter du liquide nauséabond [skunk oil], nous devrions leur jeter de l’eau chaude et savonneuse, cela les disperserait.
Long_Quiche

Pour certains de ces pouilleux ce serait comme leur jeter du Chanel n°5
Belfast Rich

Pourquoi ne pas leur demander de retirer leur sweat à capuche, de gentiment lever les bras pour les chatouiller avec des plumeaux? Si cela échoue, pourquoi ne pas les arroser de Buckfast [marque de vin rouge]? Ils finiraient par tomber raides dans le caniveau, prêts à être ramassés par le camion poubelle
Dracula

Pour parler sérieusement, certaines de ces solutions sont bien meilleures que les balles en plastique employées actuellement. Comme on l’a vu à Londres l’été dernier, le gouvernement ne les utilisera pas là-bas [en Angleterre], mais n’hésite pas à les employer ici.
Sausage Supper

Sausage Supper : Nous savons également ce qui se passe quand la police perd le contrôle, ou ne peut contenir des foules d’émeutiers
Big Chief Ally

N’importe quel type de musique classique jouée fort dans les rues pourrait faire l’affaire. Ou même Nickelback [groupe de rock canadien]
Easy-Lionel

J’en soupçonne certains [émeutiers] de sentir plus mauvais avant de se faire asperger qu’après
Jinxie

Mais les liquides nauséabonds puniraient tout un quartier, au-delà des seuls émeutiers. Des canons à eau à forte pression, s’il vous plaît.
Alec_Pies

S’il faut asperger les émeutiers avec quelque chose, utilisez de l’huile à pilchard ou à sardine. Une compagnie de goélands serait attirée et viendrait les becqueter. Après quoi, la police pourrait déployer ses forces sur le terrain.
Noranell

Advertisements
Cet article, publié dans vie quotidienne, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s