Au sujet du laquais Barra McGrory

Le vendredi 25 mai à Andersonstown, Belfast-ouest, des militants de Republican Network for Unity (RNU) ont couvert d’affiches le bureau de Barra McGrory, ancien avocat nationaliste devenu chef procureur du système judiciaire des 6 comtés, l’accusant d’être un laquais au service de l’Etat britannique.

Qui est cet homme?

Barra le Brit est un membre de la couche supérieure et lettrée de la communauté nationaliste [gens se considérant comme Irlandais] des 6 comtés occupés. Il ne s’agit pas d’une bourgeoisie industrielle classique, mais de tenanciers, avocats, professeurs, etc. Barra McGrory a ainsi fait des études d’histoire irlandaise ancienne et de langue irlandaise [gaélique], il se destinait à être professeur d’Irlandais avant de se tourner vers la profession d’avocat, à l’exemple de son père, Paddy McGrory. Celui-ci est un homme respecté chez les démocrates,  car il avait entre autres défendu les familles des martyrs de Gibraltar, trois membres de la PIRA – Mairéad Farrell, Daniel McCann et Seán Savage – assassinés à Gibraltar par le SAS en 1988. Il s’était aussi élevé contre l’usage par la justice britannique des repentis – des traîtres protégés par l’Etat qui aident à mettre au trou leurs anciens camarades en faisant des « confessions ». En témoigne cet article (voir le scan en bas de page) de la revue Fortnight de novembre 1983.

Son fils Barra McGrory est pour sa part passé totalement de l’autre côté de la barrière : après avoir accompagné les opprimés à l’image de son père, il les mord. Parlant comme certains anciens de la PIRA qui plastiquaient les édifices de l’Empire britannique pour ensuite les administrer, il affirme sans sourciller : “En ce qui me concerne, je vois une cohérence parfaite entre ce que j’ai fait jusqu’à aujourd’hui, et ce ce que je fais maintenant ». En un sens, il n’a pas tort. Hier il combattait les abus illégaux,  aujourd’hui il défend les abus légaux. Sa couche sociale revendiquait une place confortable dans le système, aujourd’hui elle la tient.

Ce petit monsieur vient donc d’autoriser l’usage comme preuves, dans les procès contre les révolutionnaires républicains, de procédés espions enregistrés (ou fabriqués) par l’Etat. Il a fait cela en qualité de chef du Public Prosecution Service. En France on appelle cela le parquet – aka ministère public –  il s’agit des procureurs, qui sont nommés par l’exécutif et sont la voix de l’Etat qui accuse, censés représenter la société. Ce bureaucrate a été nommé à ce poste par le gouvernement britannique : c’est donc une position de grand chef collabo, de larbin de choc, très haut placée.

Qu’est-ce que cette histoire nous apprend?

Barra le Brit est un symbole de la société des 6 comtés d’aujourd’hui : ce nationaliste, fils d’un avocat démocrate proche des républicains, a été coopté et installé par la puissance occupante britannique pour accomplir ou plutôt avaliser ses œuvres répressives, sous le couvert de la tolérance et de la mixité ethnique, nommée là-bas « parité d’estime » (entre les « deux traditions »). 

En 2011, Barra McGrory a exprimé sa soumission absolue à l’idéologie britannique des accords de paix de 1998 en déclarant qu’il avait deux héros dans sa voie professionnelle : son père d’une part, et Desmond Boal d’autre part. Celui-ci est, avec le révérend bien connu Ian Paisley, un des fondateurs du Democratic Unionist Party, parti d’extrême-droite pro-impérialiste. Aujourd’hui le DUP administre l’entité des 6 comtés en coalition avec Provisional Sinn Féin (PSF) parti devenu social-démocrate identitaire.

Faire réprimer les rebelles locaux par des nationalistes du cru est une vieille méthode coloniale à l’efficacité toujours éprouvée, et ce mouvement d’intégration de la minorité nationaliste dans les institutions de l’occupant ne date pas d’aujourd’hui. Telle était la revendication des nationalistes constitutionnels comme le parti SDLP, dont la vision du monde et la base sociale sont aujourd’hui exprimés par PSF, après le tournant liquidateur des années 1980-90. Cette nouvelle bourgeoisie catholique représentée par Barra le Brit est contente de pouvoir jouir d’un pouvoir certain concédé par son maître britannique, et d’être à égalité avec ses homologues et rivaux les bourgeois protestants.

Évidemment, cette intégration signifie la répression pour ceux qui ne peuvent ni ne veulent s’intégrer à cette machine violente. Barra et les siens deviennent ainsi de redoutables valets aussi dociles pour les uns que terribles pour les autres, des valets au service du système dans laquelle leur couche sociale a pu acquérir une place privilégiée sur le dos de la lutte du peuple.

Communiqué + photos : ici.

Publicités
Cet article, publié dans Nouvelles du front, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Au sujet du laquais Barra McGrory

  1. Liam dit :

    Je conseille au camarades de lire l’article suivant
    http://www.irishtimes.com/newspaper/ireland/2011/1203/1224308523144.html
    The Irish Times – Saturday, December 3, 2011
    Revolutionary appointment reflects ‘transformation’ in Northern society
    GERRY MORIARTY, Northern Editor

    C’est un portrait en profondeur de McGrory, et souligne que « the three high-profile legal posts in the North are now held by people from a nationalist or Catholic background: McGrory as DPP, John Larkin QC as Attorney General, and Sir Declan Morgan as the Lord Chief Justice. » Le fait que les trois post les plus eleves dans le systeme judiciaire dans le nord sont a present occupes par des nationalistes montre la transforation du nord.

    Par ailleurs, le SF Provo a eu sa conference annuelle ce samedi. Voici quelques nouvelles
    LE parti s’oppose a l’avortement
    http://www.irishtimes.com/newspaper/ireland/2012/0528/1224316807024.html
    Le parti s’oppose a une augmentation de 2.5% de taxation des profits et demande a baisser le taux de taxation des profits dans le nord
    http://www.irishtimes.com/newspaper/ireland/2012/0528/1224316807078.html

  2. Liam dit :

    C’est pour cela que Pat Finucane est devenu le nouveau « Saint » et « martyr » de cette nouvelle bourgeoisie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s