6 comtés : Augmentation des suicides et auto-mutilations en temps de « paix »

Article paru le 27 mars dans The Guardian

Ceux qui ont grandi pendant les pire années des Troubles sont, dans la population d’Irlande du Nord, les plus exposés au suicide, telle est une des conclusions de la conférence internationale sur le sort des enfants dans les conflits. Parmi les conséquences du conflit, se trouve un taux plus élevé d’auto-mutilations – en particulier à Derry, honorée du titre de Villle de la Culture du Royaume-Uni en 2013 – parmi les enfants et les jeunes adultes qui ont été témoins de la violence que dans les autres villes britanniques et irlandaises.

Le professeur Mike Tomlinson, qui enquête sur le phénomène du suicide depuis 40 ans, a dit lors de cette conférence belfastoise « L’enfance dans les conflits » que les taux de suicide en Irlande du Nord avaient doublé après 1997, date du deuxième cessez-le-feu de l’IRA, qui fut définitif. « Les données chiffrées nous donnent les indications claires selon lesquelles la détresse psychique en Irlande du Nord s’est accrue considérablement lors de la période de paix. Ce qui constitue une sorte de paradoxe puisque je viens d’apprendre que l’Irlande du Nord était la région la plus heureuse de tout le Royaume-Uni », a dit le professeur de la Queen’s University de Belfast.

L’enquête de Tomlinson montre que le taux de suicide dans la population d’Irlande du Nord est passé de 13 pour 100.000 en 1997 à 24 pour 100.000 en 2008. « J’ai étudié 40 années de données concernant l’âge, le genre, le type de mort; ma conclusion est que la cohorte d’enfants et de jeunes adultes qui ont grandi pendant les pires années de violence entre 1969 et 1977-78 sont ceux qui, tous les groupes d’âge, connaissent aujourd’hui les plus hauts taux de suicide et la plus forte croissance du nombre de suicidés. Le pic du taux de suicide concerne les hommes âgés de 35 à 44 ans, suivis de près par les 25-34 ans, et le groupe de 45-54 ans » a-t-il dit.

Tomlinson explique que certains de ceux qui ont vécu les Troubles quand ils étaient enfants et adolescents tournaient la violence contre eux-mêmes pendant la période de paix. « Ces groupes d’âge touchés par les plus hauts taux de suicide appartiennent aux générations qui ont grandi pendant le conflit et qui n’ont pas connu d’autre contexte social avant la fin des années 1990. Cette génération est celle qui a été la plus façonnée par la division, le conflit et la violence » a-t-il remarqué. « Pendant la période de paix, les expressions extériorisées de violence et les manières autoritaires ont graduellement diminué, et la violence a été dans une certaine mesure intériorisée. Aujourd’hui, les jeunes gens répondent à la crise sociale vécue dans le marché du travail, non par des protestations politiques de masses ou des désordres sociaux, mais par des solutions privées, y compris l’émigration, y compris par des tendances auto-destructrices. »

Tomlinson a comparé les registres des hospitalisations causées par des auto-mutilations ou tentatives de suicide dans 9 villes de Grande-Bretagne, d’Irlande du Nord et d’Irlande du Sud. Il a constaté que c’est dans la ville de Derry qu’il y avait le plus d’hospitalisations de ce genre : 611 en 2009, alors qu’à Dublin, qui subit une récession en ce moment, il y a eu 352 hospitalisations du même genre dans la même année. Le taux d’auto-mutilation et de tentatives de suicide est plus fort à Derry qu’à Manchester, Leeds, Oxford, Limerick, Cork, Galway et Waterford.

Source : http://www.guardian.co.uk/uk/2012/mar/26/children-troubles-suicide-northern-ireland?CMP=twt_fd

Publicités
Cet article, publié dans social, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 6 comtés : Augmentation des suicides et auto-mutilations en temps de « paix »

  1. Liam dit :

    Il n’ironise pas.
    Une campagne gouvernementale dit officiellement que les gens dans le nord sont les plus heureux du royaume uni
    http://www.belfasttelegraph.co.uk/news/local-national/northern-ireland/northern-ireland-people-labelled-happiest-in-the-uk-16124111.html
    ou
    http://www.bbc.co.uk/news/uk-northern-ireland-17205262
    c’est pour cela que c’est important de souligner les suicides etc pour contrer cette propagande

  2. MERCI pour ta rectification
    et pardon pour cette erreur de traduction j’ai sur-interprété

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s