Gerry Adams : de la classe ouvrière à la classe affaire

Certains camarades ne comprennent pas bien notre acrimonie envers Adams et compagnie. Mais il ne s’agit que d’un pâle reflet du dégoût profond qu’inspire ce sinistre personnage et sa clique de parvenus au service de l’impérialisme. Des éléments confondants à lire dans cet article.

Gerry Adams et ses associés de la direction de Sinn Fein [provisoire] (Provisional Sinn Féin – désormais PSF) ont dépensé une petite fortune dans des hôtels et restaurants de luxe aux Etats-Unis, affirment des sources du ministère de la justice US. Les archives de la section de financement de PSF aux Etats-Unis montrent que M. Adams et un petit groupe de membres de son parti ont affronté la récession et les plans de rigueur en faisant de fréquents sauts de puce au-dessus de l’Atlantique.

M. Adams et comparses sont des habitués des hôtels Affinia et Sheraton à Manhattan. De son côté, Des Mackin, le directeur des finances du parti, a ses habitudes au Surray Hotel, East 76th Street, établissement se targuant d’être le « seul Relais-Château de New York », équipé des « suites les plus luxueuses de tout Manhattan ». Le prix des chambres va de 686 à 1.424 dollars (de 526 à 1.090 euros). La source du ministère de la justice US révèle que PSF a levé des fonds à hauteur de 2.7 millions de dollars entre 2007 et 2010, et le parti semble avoir fait de grosses dépenses en voyageant en classe affaire et en dînant dans des endroits très chics.

Le restaurant favori de M. Adams est et reste le Bobby Van sur la 50è rue de Manhattan, où lui et ses associés peuvent profiter de steaks à 48,50 $ (37 euros). A l’occasion d’une visite à New York pour commémorer le 10è anniversaire des attaques du 11 septembre, la délégation de PSF a pu apprécier la cuisine contemporaine américaine au restaurant Harbour Lights, qui se définit comme un des « 10 restaurants les plus romantiques de New York » et dont « l’élégance tient son rang sur la South Street Seaport ».

PSF se prétend le parti de la classe ouvrière, à l’opposé de la classe capitaliste, mais cette prétention est difficile à concilier avec la liste des donateurs que possède le ministère de la justice. Sur la liste de 2010, il n’y avait pas moins de 35 grandes entreprises contre 34 donateurs individuels. En 2009, c’étaient 49 compagnies qui finançaient le parti, dont Structure Tone, une des plus importante compagnie de Bâtiment et Travaux Publics. C’est en 2007 que le réseau de financement de PSF a éveillé la curiosité du public, lorsque M. Adams a été pris en photo au restaurant Bobby Van en compagnie de cadres de Lehman Brothers [banque d’investissement multinationale qui fit faillite] lors d’une de ses visites à New York à l’occasion de la fête de Saint Patrick. Ceci avait lieu avant la faillite désastreuse de cette compagnie en 2008, signal de l’effondrement global de ces organismes financiers. PSF est le seul parti nord-irlandais qui lève de telles sommes à l’étranger. Pour cela, il profite de certains vides juridiques dans la loi britannique.

Alors que Enda Kenny [le premier ministre des 26 comtés] a pris un vol RyanAir pour participer à un sommet de son groupe parlementaire européen au Sud de la France, Gerry Adams et comparses continuent de voyager en classe affaire pour aller outre-atlantique. L’année dernière, pour la commémoration des 30 ans des grèves de la faim de 1981, ils sont allés à New York et ont mené grand train.

Michael Colreavy, député PSF pour la circonscription de Sligo-North Leitrim, a séjourné à l’hôtel Affinia à Manhattan et a dîné au Astoria Mannor dans le quartier de Queens, restaurant qui se vante de ‘son élégance luxueuse et de ses prix abordables’. Deux membres de la direction du parti et de l’assemblée de Stormont, Gerry Kelly et Pat Sheehan, ont commémoré la grève de la faim lors de laquelle 10 hommes sont morts en dînant au Manhattan Club, endroit ultra huppé, près de Central Park. Ils ont aussi dormi à l’Affinia, où une suite coûte 329 $ (252 €). Les prix de l’hôtel Sheraton, le préféré de Gerry Adams, vont de 208 à 633 dollars (de 159 à 485 euros). M. Adams a également présidé le dîner des Amis de Sinn Fein [provisoire] à l’hôtel Sheraton. La participation aux frais était de 500 $ par personne. L’industrie de la construction était largement représentée lors de ce dîner de gala.

En septembre 2012, M. Adams a rencontré Thomas Di Napoli et John C. Liu, qui occupent la fonction de responsables financiers de la ville et de l’Etat de New York. Lors de ce séjour, PSF a organisé un dîner coûtant 200 dollars par personne au restaurant Bobby Van sur la 50è rue. L’année dernière, M. Adams a été remarqué à un déjeuner chez The Hampton’s, un club de divertissement pour millionnaires sur le front de mer, extrêmement cher, suivi le lendemain soir d’un dîner privé dans un hôtel particulier du voisinage.

Source : http://www.independent.ie/national-news/from-working-class-to-first-class-sinn-fein-gets-a-taste-for-luxury-2966998.html

Publicités
Cet article, publié dans Nouvelles du front, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Gerry Adams : de la classe ouvrière à la classe affaire

  1. Liam dit :

    Recemment un livre bien informe mais ecrit d’un point de vue pro-Bush a ete ecrit:
    Mary-Alice.C.Clancy, Peace Without Consensus: Power Sharing Politics in Northern Ireland, Burlington: Ashgate, 2010. A la page 56 elle ecrit
    « Most importantly though, Adams wanted the development of a pan-nationalist front that would being with SInn Fein and Fianna Fail and would gradually come to embrace enough nationalist parties in order to convince IRA members that there was a viable political alternative to armed struggle…As a measure of good faith, Adams indicated that socialism was relatively unimportant to the process outlined above, and this acklowledgement was vital if Adams was to work with Haughey’s Fianna Fail. » Ca vindique les camarades de la Ligue des COmmunistes Republicains que la lutte pour le socialisme dans le mouvement etait perdue en 1986.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s