Il y a 25 ans tombaient, sous les balles de traîtres…

John O’Reilly
Chef d’Etat major de la Irish National Liberation Army, assassiné le 20 janvier 1987

John O’Reilly, originaire de Eliza Street à Belfast-sud, commença sa carrière en tant que militant de l’organisation de jeunesses de l’IRA officielle. Adulte, il rejoignit l’INLA, dans le cadre de laquelle il prit en main l’organisation du réseau d’acheminement d’armes depuis l’Europe continentale. Il finit par succéder à Dominic McGlinchey en tant que chef d’Etat-major de l’armée.

En 1986, des individus qui avaient quitté le mouvement républicain irlandais socialiste (IRSM) ou en avaient été expulsés se rassemblèrent sous le drapeau de l’Organisation de Libération du Peuple Irlandais (IPLO) pour attaquer l’IRSM. O’Reilly, en compagnie de Thomas « Ta » Power et de deux autres membres de l’INLA s’en furent à Drogheda pour rencontrer des représentants de l’IPLO pour discuter d’une trêve entre les deux organisations. Sous le drapeau blanc, l’IPLO attaqua les quatre membres de l’INLA, tuant O’Reilly, âgé de 26 ans, et Power.

Ta Power (Mao) O'Reilly

Thomas « Ta » Power
Officier d’Etat-major de la Irish National Liberation Army, assassiné le 20 janvier 1987.

Thomas « Ta » Power était originaire de Friendly Street dans le quartier de Markets à Belfast-sud. Il était membre de l’IRA officielle avant de rejoindre l’INLA en 1975, alors qu’il était incarcéré dans la prison de Long Kesh. Son frère Jim Power, officier d’Etat-major de l’INLA, fut tué en 1981. Thomas passa quatre ans et quatre mois en préventive, sur la base du témoignage de la taupe Harry Kirkpatrick. Thomas avait été libéré de la prison de Crumlin Road à Belfast-nord peu de temps avant de se faire tuer.

Il jouit d’un grand respect chez les républicains, en tant que théoricien, car en prison il avait tracé un plan de réorganisation du mouvement républicain irlandais socialiste. Ce plan ambitieux, connu sous le nom de document de Ta Power, exigeait que l’INLA se subordonne à la direction politique du Parti Républicain Irlandais Socialiste (IRSP). Ce plan fut adopté par l’INLA peu de temps avant sa mort, mais ne fut pas vraiment appliqué avant 1995. Il fut assassiné à Drogheda, à l’âge de 34 ans, en compagnie du chef d’Etat-major John O’Reilly par l’IPLO, une organisation formée d’individus démissionnaires ou expulsés des rangs de l’IRSM qui s’étaient regroupés pour l’attaquer.

Voir : https://liberationirlande.wordpress.com/histoire-de-lirsp-inla/

Publicités
Cet article, publié dans Commemoration, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Il y a 25 ans tombaient, sous les balles de traîtres…

  1. Ekintza dit :

    Agur eta ohore !

    Ce qui s’est passé à cette époque est vraiment tragique, tous ces grands militants assassinés par leurs propres ex-camarades, et la même chose de nouveau en 96…

    Mais l’IRSP actuelle a l’air de progresser un peu idéologiquement et quantitativement non ?

    Saoirse go deo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s