La base économique du processus de paix est en lambeaux

Cette année a été une année noire sur le plan économique dans le Nord [de l’Irlande]. Les fermetures d’entreprises, les banqueroutes et les faillites sont devenues monnaie courante en Irlande du Nord, alors que son économie est à la peine sur tous les fronts. Une conséquence inévitable du ralentissement économique a été l’essor du chômage dans le Nord pendant les 12 derniers mois. Le mois dernier, le nombre de personnes au chômage était de 60.900, chiffre-record depuis septembre 1997. Depuis la dégradation économique attestée depuis septembre 2007, la masse des sans-emploi a augmenté de 37.400 personnes.

Ceci signifie que la perspective clamée haut et fort d’une résolution du conflit par l’intermédiaire des « dividendes de la paix » s’est purement et simplement évaporée suite aux tourmentes ayant affecté les marchés financiers mondiaux. La mauvaise perception de la nouvelle donne politique, l’inquiétude au sujet de l’emploi et du coût de la vie dominent l’horizon de l’Irlande du Nord. Richard Ramsey, économiste en chef à la Ulster Bank, pense que la récession nord-irlandaise a été plus profonde que prévu et qu’elle s’est aggravée en 2011. Il s’appuie sur des statistiques officielles qui montrent que suite à l’augmentation de 3,1% du PIB en 2007, il y a eu une diminution de 3,1% de celui-ci en 2008 suivie d’un inquiétant 6% en 2009

Francess McDonnell, « Homegrown talent stands high in otherwise difficult year », The
Irish Times du 27 décembre 2011

Publicités
Cet article, publié dans économie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s