La police britannique reconnaît les mérites du parti de Gerry Adams dans la normalisation de l’occupation.

Source : The Belfast Telegraph du 8 novembre 2011

Un haut gradé de la police a affirmé que l’implication de Sinn Fein [provisoire] auprès des institutions policières a été d’un grand secours dans le changement de mentalité des nationalistes à l’égard du PSNI [Police Service of Norther Ireland] dans le Nord-Ouest.

Stephen Martin a reconnu qu’il y a « beaucoup de gens dans le comté de Derry qui ont une longue histoire de méfiance vis-à-vis de la police », d’où la nécessité selon lui d’offrir des services de police tels qu’ils permettent aux gens de se débarrasser de leur méfiance. « Je sais que lorsque nous agissons mal, ça peut avoir des conséquences particulières ici » dit-il. « Par conséquent, il faut que nous soyons particulièrement sérieux dans notre service pour que la population soit persuadée que le maximum de respect et de dignité leur a été accordé ».

M. Martin remarque les changements survenus depuis l’époque où il était constable de RUC à Londonderry dans les années 1980, suite à la création du PSNI il y a dix ans. Il a expliqué qu’il travaillait à faire en sorte que la police soit vue comme un service public normal, à l’image de l’éducation ou des services de santé, tout en admettant que ce n’était pas encore tout à fait le cas. En tous cas, M. Martin a reconnu que le virage opéré par Sinn Fein [provisoire] au sujet de la reconnaissance de l’institution policière a eu un impact immense sur l’acceptation par les nationalistes du PSNI. « Je pense que l’implication de Sinn Fein [provisoire] dans les projets de politique policière et dans les bureaux de dialogue entre police et population ont été des gestes très significatifs, qui ont permis à une communauté qui traditionnellement se méfiait de la police, surtout dans un endroit comme Derry, de progresser vers l’acceptation de notre institution.

Sinn Fein [provisoire] est un parti très influent dans le communauté républicaine et nationaliste, laquelle représente la majorité de la population dans cette ville [Derry], ce qui fait que la reconnaissance de la police par ce parti a été quelque chose de très important et continue de l’être ». M. Martin explique que le travail quotidien de la police a beaucoup changé depuis les années 1980, une époque où la police se se déplaçait qu’en groupes de dix à douze hommes, dans des convois d’au moins trois voitures, deux de la police et une de l’armée. Heureusement, aujourd’hui, des policiers se déplacent dans des véhicules individuels, patrouillent à pied, et ils sont beaucoup moins nombreux qu’en 1980. Ceci reflète des changements dans le domaine de la sécurité.

Aujourd’hui, je peux parler à des gens qui m’auraient autrefois considéré comme une cible légitime et que j’aurais considéré comme des terroristes, aujourd’hui nous jouissons de rapports cordiaux et constructifs. Je ne dis pas que les rapports sont tout miel, car ces personnes peuvent être revendicatives, mais néanmoins constructives et raisonnables. » Il a ajouté qu’il était important de se souvenir du « sacrifice » récent des policiers Ronan Kerr et Steven Carroll, et de Peadar Heffron, blessé dans un attentat à la voiture piégé. Il a affirmé qu’il « était très fier du PSNI, très fier de son œuvre depuis dix ans », tout en ajoutant : « Je pense qu’un jour nous en arriverons à une situation où la police sera vue comme elle est vue à Dublin à Cork, à Norwich ou à Edinburgh. »

Source

Publicités
Cet article, publié dans social, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s