Cinq-cent mille victimes

Sur la base de données établies par le Northern Ireland Statistics and Research Agency, la Victims Commission, l’organisme gouvernemental s’occupant de la question des victimes du conflit, a établi que les trente années de conflit (1968-1998) avaient provoqué environ 500.000 victimes dans le Nord de L’Irlande.

Par « victimes » on entend actuellement trois catégories: ceux qui ont perdu un proche durant le conflit (bereavement) , ceux qui ont été physiquement blessés (injury), ceux qui ont ete traumatisés par le conflit ou doivent s’occuper d’une victime (trauma). Ces chiffres sous-estiment le nombre réel, car ils ne couvrent pas les victimes en Grande-Bretagne ou dans le Sud de l’Irlande. Les 3.700 tués du conflit, approximativement, ont endeuillé 170.000 personnes, soit une personne sur dix. L’estimation en 2010 du nombre de blessés s’élève a 107.000.

Source : Simon Cunningham, ‘Troubles created 500.000 victims says official body’, The Irish News du 27 septembre 2011.

Publicités
Cet article, publié dans social, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s