RSF : Les prisonniers politiques de Maghaberry en grève de la faim pour 48 heures

Déclaration du 8 août.

Dans une déclaration publiée au nom du département des prisonniers de guerre de Republican Sinn Féin, Josephine Hayden a appelé le régime de Stormont et le gouvernement britannique a appliquer immédiatement l’accord d’août 2010 de façon à dénouer la situation terrible qui est celles des prisonniers républicains en révolte dans la prison de Maghaberry, comté d’Antrim.

« Les prisonniers républicains en révolte ont lancé ce matin une grève de la faim de 48 heures pour faire connaître les conditions qu’ils subissent dans cette prison. Les hommes furent acculés à engager cette action face à l’intransigeance du gouvernement britannique et de ses agents dans les Six Comtés Occupés, qui refusent d’appliquer les accords passés en août 2010. Les hommes continuent de mener leur grève de l’hygiène (tapissant les murs de leurs cellules de leurs excréments) et sont bloqués en cellule 24h/24, on leur refuse en outre le droit universellement admis d’avoir au moins une heure d’exercice par jour.

C’est un triste spectacle de voir ces hommes être forcés d’endurer ces affres, après tant d’années, pour que soit ré-établi le statut politique gagné par Bobby Sands et ses camarades dans les H Blocks en 1981, statut ayant été aboli par l’Accord de Stormont en 1998. David Ford, soi-disant ministre de la justice de Sormont aurait pu résoudre le problème d’un trait de plume. Nous savons qu’il est une marionnette du régime de Stormont et un employé politique nommé par Martin McGuinness et Peter Robinson, il est néanmoins en son pouvoir de mettre un terme à cette terrible situation en appliquant l’accord d’août 2010.

Nous vous appelons tous à vous efforcer de faire connaître, à vos amis et au public en général, la situation à Maghaberry. Rejoignez notre rassemblement devant la poste centrale de Dublin le mardi 9 août à midi. »

NB : clarification : le département des prisonniers de guerre de Republican Sinn Féin est le porte-parole des prisonniers de guerre dont CABHAIR [‘aide’] s’occupe. Aucune autre organisation n’est autorisée à parler ou à publier des déclarations en leur nom.

Publicités
Cet article, publié dans Prisonniers politiques, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s