Pour la libération immédiate du prisonnier Brendan Lillis

Brendan Lillis est un prisonnier enfermé dans la prison de Maghaberry qui purge une peine liée à une condamnation de 1976 pour usage d’explosifs. Brendan souffre d’une maladie grave, la spondylitis ankylosante, qui l’a cloué au lit pendant la plus grande partie de ces deux dernières années.

Brendan Lillis n’est une menace pour personne. Brendan Lillis est à l’article de la mort et a été abandonné par tout un système politique qui est davantage préoccupé par des déclarations oratoires que par l’utilisation de son pouvoir politique pour remédier à la situation. Nous appelons à la libération immédiate de Brendan Lillis et à sa remise entre les mains de sa partenaire Roisin, de façon à ce que le peu de temps qu’il lui reste sur terre soit passé avec sa famille.

Brendan Lillis ne peut pas marcher, il ne peut pas se lever de son lit. Il est handicapé, et on le laisse mourir seul dans une cellule de prison. Nous avons vu assez de gens de notre peuple mourir dans des cellules de prison, et considérons que la façon dont Brendan est traité comme obsène.

Une grève de la faim pour soutenir Brendan Lillis commencera le jeudi 21 juillet au pied de l’ancienne caserne d’Andersonstown à Belfast. Roisin Lynch, la partenaire de Brendan Lillis, y sera accompagnée par des anciens camarades de Brendan qui militaient avec lui en prison à l’époque de la révolte des couvertures, par d’autres anciens prisonniers et par des individus solidaires.

Cette action vise à faire connaître la situation de Brendan et l’absence de tout mouvement en vue de sa libération de la part de ces politiciens qui connaissent Brendan et qui l’ont connu en tant que Blanketman [‘homme-couverture’, prisonnier républicain luttant pour un statut politique de 1976 à 1981]

Le temps va très vite pour Brendan Lillis, il faudrait le libérer immédiatement.

Nous appelons toutes les personnes touchées par cette grave injustice à nous rendre visite le jeudi, vendredi ou samedi et à manifester votre soutien pour cet homme malade à l’agonie, retenu en otage par ce régime revanchard et punitif.

Source : http://thepensivequill.am/2011/07/brendan-lillis-press-release.html

Publicités
Cet article, publié dans Prisonniers politiques, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s