Peu sainte alliance de l’Eglise et de l’Etat

Article écrit par Des Dalton, commentant la dénonciation  par le premier ministre des 26 comtés de certains crimes de l’Eglise et s’indignant de cette indignation, les deux ayant en effet partie liée dans l’asservissement des masses et la répression contre-révolutionnaire.

Commençons par le commencement. Le récent rapport Cloyne, tout comme les rapports Ferns et Murphy, est un acte d’accusation poignant contre l’institution de l’Eglise catholique et contre la façon dont elle a répondu au crime atroce qu’est le viol des enfants qui étaient à sa charge. Ces rapports brossent le tableau d’une institution davantage concernée par sa propre protection que par le bien-être et la protection des jeunes et innocentes victimes d’abus cléricaux.

Toutefois, la stridence de la rhétorique d’Enda Kenny [premier ministe des 26 comtés] au sujet du rapport entre l’Etat des 26 comtés et l’Eglise catholique et le Vatican ne doit pas nous aveugler sur la réalité de la culpabilité de l’Etat des 26 comtés dans toute cette affaire. Kenny peut déclamer autant qu’il veut sur « l’Irlande des lycées techniques religieux et de Magdalene, où la conscience et l’humanité s’éteignait sous les plis des soutanes et où le mouvement de l’encensoir dominait le monde catholique irlandais ». La réalité est que les partis Fine Gael, Fianna Fáil, le Labour Party et les autres institutions politiques des 26 comtés ont été ravies d’utiliser les crosses d’évêques et les cols de curés pour forcer le peuple à obéïr à leur Etat.

Est-il besoin de rappeler tous les sermons d’évêques utilisés pour condamner les républicains irlandais pendant des décennies? En 1929 à Dungloe dans le Donegal, le chef de la Garda [police des 26 comtés] s’entretint avec les autorités ecclésiastiques au sujet de la campagne contre le paiement de la rente annuelle aux propriétaires terriens. Suite à ces entretiens, William McNeely, évêque de Raphoe, écrivit une condamnation fracassante de la campagne et prit soin de la faire relayer au niveau des paroisses. La police dans son rapport conclut que les sermons avaient fait « un bon effet localement ».

Dans une peu sainte alliance avec l’Eglise catholique, un ‘archipel de goulag’ pour les pauvres d’Irlande s’est organisé autour des lycées techniques religieux et des laveries Magdalene. Le rapport Ryan, de mai 2009, ne fait qu’effleurer la surface de ce chapitre noir de notre histoire. L’Eglise et l’Etat ont rigoureusement appliqué la politique « vérouillage et indifférence » [‘out of sight out of mind’] lorsqu’il s’agit des enfants des pauvres et des dépossédés.

Enda Kenny ne doit pas être applaudi pour avoir occis ce dragon, expiré depuis longtemps, dragon que lui et les siens se sont réjouis d’utiliser dans le passé contre leur propre peuple.

Source : http://thesingingflamedesdalton.blogspot.com/2011/07/unholy-alliance-of-church-and-state.html

Cet article, publié dans Analyse, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s