Nous savons dans quel sens souffle le vent

USA, 1969 : manifestation des Weatherpeople

Nous savons que les masses populaires d’Orient interviendront ici comme les participants indépendants, comme les créateurs d’une vie nouvelle, parce que ces centaines de millions d’hommes appartiennent à des nations dépendantes, frustrées de leurs droits; elles ont fait jusqu’ici l’objet de la politique internationale de l’impérialisme, n’étant qu’un engrais pour la culture de la civilisation capitaliste. Et lorsqu’on parle de la répartition des mandats pour les colonies, nous savons parfaitement qu’il s’agit de répartir les mandats pour la spoliation et le pillage; de répartir entre une infime partie de la population du globe le droit d’exploiter la majorité.

Cette majorité qui, jusqu’à présent, était restée entièrement en dehors du progrès historique parce qu’elle ne pouvait constituer une force révolutionnaire indépendante a, nous le savons, cessé au début du XXè siècle de jouer un rôle passif. Nous savons qu’après 1905, des révolutions ont éclaté en Turquie, en Perse et en Chine, qu’un mouvement révolutionnaire s’est développé dans l’Inde. La guerre impérialiste a aussi contribué à la montée du mouvement révolutionnaire, car il a fallu faire participer des régiments coloniaux tout entiers à la lutte des impérialistes d’Europe. La guerre impérialiste a aussi tiré de sa torpeur l’Orient, dont elle a entraîné les peuples dans la politique internationale.

L’Angleterre et la France ont armé les peuples coloniaux, les ont aidés à se familiariser avec le matériel de guerre et les machines perfectionnées. Ils se serviront de ces connaissances comme messieurs les impérialistes. A la phase où l’Orient s’éveille succède, dans la révolution actuelle, la phase où tous les peuples d’Orient contribuent à régler les destinées du monde, afin de n’être plus qu’une source d’enrichissement. Les peuples d’Orient s’éveillent pour l’action pratique, pour que chaque peuple décide du sort de toute l’humanité.

Lénine, extrait du Rapport présenté au IIè Congrès de Russie des Organisations communistes des peuples d’Orient (publié le 20 décembre 1919).

Publicités
Cet article, publié dans agitation-propagande, Déclaration, Solidarités internationales, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s