Torture des femmes dans les laveries-prisons catholiques

Un Comité des Nations Unies tente de faire le point sur les années de torture de milliers de femmes irlandaises, ayant travaillés entre 1920 et 1990 dans les couvents-laveries catholiques. De nombreuses allégations de victimes semblent porter à croire que de nombreuses femmes y auraient été torturées, maltraitées, et mal-nourries, plaçant une fois de plus l’église irlandaise dans une situation inconfortable.

Si le fait est connu depuis des années, le Comité des Nations Unies reproche au gouvernement irlandais de ne jamais avoir enquêté sur le phénomène, et de n’avoir jamais puni les responsables, ni dédommagé les victimes. Voilà pourquoi le Comité exhorte l’Irlande à lancer une enquête officielle pour mettre en lumière les agissements de l’église irlandaise.

Même si le gouvernement ne s’est pas encore prononcé, ce dernier devrait accepter cette demande, et ouvrir une enquête dans les semaines à venir.

Pour rappel, de nombreuses jeunes femmes se battent depuis des années pour faire entendre leur vérité sur ces couvents. Considérés comme de véritables maisons de corrections, ont y plaçait des jeunes adolescentes coupables de petits larcins, ou coupables d’êtres tombées enceinte en dehors des liens sacrés du mariage. L’Irlande de l’époque, y était très puritaine et conservatrice, et voyait en ces couvents le moyen de ramener ces filles dans le droit de chemin, quitte à les y placer pour leur vie entière.

De nombreux de ces couvents été dirigés par des sœurs catholiques particulièrement sévères, pratiquant punitions corporelles, humiliation psychologique, et maltraitances en tout genre, poussant leurs pensionnaires dans des retranchements les menant pour certaines jusqu’au suicide.

Le Magdalene Laundrie par exemple serait l’un de ses couvents terribles, dont le gouvernement et l’église irlandaise n’auraient jamais fait cas malgré les plaintes de ses victimes. Pourtant, le film The Magdalene Sisters, avait fait grand bruit lors de sa sortie, et dénonçait d’ores et déjà les déviances de l’église catholique dans ces couvents-prison.

Source.

Publicités
Cet article, publié dans économie, social, vie quotidienne, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Torture des femmes dans les laveries-prisons catholiques

  1. Dipre Claire dit :

    Le Vatican préfère encore faire la sourde oreille. Hélas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s