Real IRA : déclaration de Pâques 2011

Déclaration lue lors de la cérémonie du lundi 25 avril au cimetière de Derry.

La direction d’Oglaigh na hEireann adresse ses salutations de Pâques à tous nos amis et nos soutiens à la fois nationalement et internationalement, nous adressons nos remerciements à quiconque a aidé la cause républicaine d’une façon ou d’une autre et nous vous exprimons d’avance notre gratitude pour votre aide à venir. Tout un chacun peut apporter sa contribution à la lutte pour la liberté de l’Irlande, aucune n’est trop petite.

Le mouvement républicain souhaite féliciter nos volontaires pour le courage, l’engagement et la discipline dont ils ont fait montre face à d’énormes difficultés. La lutte républicaine est en train d’entrer dans une phase cruciale, nos ennemis s’unissant pour chercher à en finir une fois pour toutes avec la résistance républicaine : mais dans cette tâche ils échoueront. Pour combattre les forces de la répression et de la partition, les républicains doivent penser stratégiquement et pragmatiquement. L’unité des républicains doit rester un objectif-clé et une aspiration pour tous les républicains; de notre côté, l’IRA a travaillé étroitement avec d’autres organisations sous tous les aspects et nous continuerons à le faire. Une base républicaine unie est d’autant plus capable de soutenir l’attaque des forces unies d’occupation.

Une mention spéciale doit être faite aux prisonniers de guerre républicains à Maghaberry et à leur résistance continue face au régime pénitentiaire tortionnaire qui est en place là-bas. A ceux qui prétendent que l’occupation britannique de l’Irlande a changé, nous demandons  : pourquoi trente ans après la mort en prison de nos dix courageux camarades, y a-t-il encore des Irlandais qui se battent pour un statut de prisonnier politique et qui sont brutalisés pour cette raison? Nous vous demandons de continuer à soutenir ces volontaires capturés qui ne se soumettront jamais à l’humiliation et à la criminalisation. Nous envoyons nos salutations à l’unité de l’IRA dans la prison de Portlaoise et nos messages de solidarité et de soutien aux républicains détenus à l’étranger.

Oglaigh na hEireann appelle tous les jeunes nationalistes à qui on aurait pu vendre le mensonge selon lequel le RUC/PSNI serait en quelque façon une police réformée et non politique d’y réfléchir à deux fois : ceux qui croient être les serviteurs de leur communauté ne sont en fait que les serviteurs de l’occupation et seront traités comme tels. Le GAA [Gaellic Athletic Association – clubs de sports gaéliques], l’Eglise catholique et le nationalisme constitutionnel seront incapables de protéger ceux qui deviennent des traîtres, qui sont autant susceptibles d’être exécutés que les autres, quelles que soient leur religion, leur origine culturelle ou leur motivation.

L’IRA répète son avertissement aux civils : éloignez-vous des endroits où l’IRA attaque ou alerte, nous avons remarqué le développement de la tendance du RUC/PSNI à exposer délibérément les civils au danger. Ces prétendus héros des temps modernes ont eu le courage de permettre à des centaines de non-combattants de passer près d’une grosse bombe de l’IRA à Newry. Nous ne pensons pas qu’il s’agisse de pure et simple incompétence de leur part, mais d’une action calculée visant à placer des civils dans la zone de danger pour se protéger eux-mêmes et discréditer les républicains. Conscients de cela, nous demandons à la fois au public et aux volontaires d’être prudents et vigilants, car les forces d’occupation, vivant de plus en plus sous la pression du mouvement de résistance, sont susceptibles de commettre des actions extrêmes en désespoir de cause.

La direction républicaine a remarqué que dans un certain nombre de régions du pays, des gangs criminels se servent de la couverture du républicanisme pour mener à bien leurs buts égoïstes. Une telle chose ne sera pas tolérée, une lourde sentence sera prononcée pour quiconque usurpera le nom de l’IRA. Trop de personnes ont payé le prix le plus haut dans la poursuite de notre noble idéal pour qu’il soit souillé par des criminels se faisant passer pour des républicains,  quiconque impliqué là-dedans doit arrêter et arrêter maintenant.

Oglaigh na hEireann appelle tous les Irlandais et Irlandaises qui se respectent à résister à l’insulte à venir, à savoir la visite du monarque anglais sur le sol irlandais. L’invitation du gouvernement du Free State ne se fait pas au nom du peuple irlandais, mais pour promouvoir les intérêts égoïstes d’une élite tout autant égoïste. Malgré les efforts des médias, du big business et d’autres blocs de pouvoir, qui cherchent à montrer cette visite sous un jour acceptable, nous déclarons clairement que le peuple irlandais ne capitulera pas. La reine d’Angleterre est recherchée pour crimes de guerre en Irlande et n’est pas acceptée sur le sol irlandais. Nous ferons de notre mieux pour lui adresser ce message, à elle et à la classe d’usuriers [‘gombeen class’], ses boute-en-train.

Pour finir, nous souhaitons déclarer clairement et sans équivoque que la direction de l’IRA n’est pas impliquée dans des négociations avec le gouvernement britannique ni avec le gouvernement du Free State, ni avec aucun de leurs représentants. Ceux qui répètent à l’envi ce mensonge doivent s’expliquer et nous mettons en question leurs motivations, et nous leur disons : ne jugez pas l’IRA en fonction de vos critères. Si les Britanniques parlent sérieusement d’une restauration de la souveraineté irlandaise, alors nous entendrons leurs propositions, tout le reste n’est que perte de temps. L’IRA, en collaboration avec d’autres, continuera à résister à l’occupation avec le meilleur de nos capacités, en faire moins serait trahir tous les courageux hommes et femmes qui gisent dans nos tombeaux en ce jour de Pâques.

Victoire à l’IRA, Beir bua.

Publicités
Cet article, publié dans Déclaration, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Real IRA : déclaration de Pâques 2011

  1. Anonyme dit :

    « ceux qui deviennent des traîtres, qui sont autant susceptibles d’être exécutés que les autres, quelles que soient leur religion, leur origine culturelle ou leur motivation. »

    Une poignee de Francais servent dans les rangs de la PSNI.
    Qu’ils ne disent pas qu’ils sont « exterieurs » le jour ou ils seront « susceptiables d’etre executes ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s