Ordures de flics du Free State

Voici un extrait d’un enregistrement, capté par accident, de Gardaí – flics du Sud – qui plaisantent à propos de l’idée de violer une des femmes participant aux protestations de la campagne ‘Shell to sea’, contre l’implantation de pipelines de la compagnie Shell sur la côte ouest du pays. Le son a été pris par une caméra vidéo appartenant à un des protestataires, que les flics avaient oublié de couper au moment de la saisir.

Publicités
Cet article, publié dans social, Vidéos, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s