IC : Résolution sur l’Irlande – 1922

Résolution passée en 1922 par la plus haute instance du mouvement communiste international, le Congrès de l’Internationale Communiste.

Le IVe Congrès de l’Internationale Communiste proteste énergiquement contre l’exécution de cinq révolutionnaires nationalistes, qui eut lieu les 17 et 25 novembre, sur l’ordre de l’Etat Libre d’Irlande. Il attire l’attention de tous les travailleurs du monde sur cet acte sauvage qui couronne la terreur féroce sévissant en Irlande. Plus de 6000 personnes qui combattaient courageusement contre l’impérialisme britannique ont déjà été incarcérées; nombre de femmes ont été obligées de faire la grève de la faim en prison, et déjà 1800 procès ont été intentés au cours des cinq mois de lutte contre cette terreur dont les atrocités dépassent celles des « Black and Tans » [militaires britanniques de type escadrons de la mort, pendant la guerre d’indépendance irlandaise de 1919-21], des fascistes italiens ou des “Trust Thugs” [bandits et assassins payés par les trusts pour frapper de façon extra-légale le prolétariat combattant] d’Amérique du Nord.

L’Etat Libre qui, sans hésiter, a employé l’artillerie et les munitions fournies par les Anglais, les fusils et les bombes, et même des aéroplanes munis de mitrailleuses contre la foule aussi bien que contre les révolutionnaires, a couronné tous ces forfaits par l’exécution brutale de cinq hommes, simplement parce qu’ils avaient des armes en leur possession. Cette exécution est au fond un acte de désespoir, la preuve directe de la faillite de l’Etat Libre qui fait une dernière tentative pour briser la résistance des masses irlandaises combattant contre l’esclavage que veut leur imposer l’Empire britannique. Les républicains ne peuvent être battus que par un gouvernement terroriste impérialiste qui n’hésite pas à employer les moyens les plus brutaux contre le mouvement ouvrier irlandais, dès que ce dernier cherche à arriver au pouvoir ou à améliorer ses conditions d’existence.

Il en est indubitablement ainsi en Irlande; en soutenant ces exécutions, la majorité du Labour Party, dirigé par Johson, a commis la trahison la plus criminelle qu’elle pouvait perpétrer contre la classe ouvrière, et cela au moment où l’organe capitaliste le plus réactionnaire d’Irlande qui, en 1916, réclamait impérieusement le sang de Connolly, s’élève contre cet acte barbare du gouvernement.

L’Internationale Communiste met en garde la classe ouvrière d’Irlande contre ces trahisons de l’idéal de Connolly et de Larkin, et indique aux ouvriers et paysans irlandais que la seule issue au terrorisme de l’Etat Libre et à l’oppression impérialiste réside dans la lute organisée et coordonnée, aussi bien dans le domaine politique et industriel que dans le domaine militaire. La lute armée, si elle n’est pas renforcée et soutenue par l’action politique et économique, aboutira inévitablement à la défaite. Pour être victorieuses, les masses doivent être mobilisées contre l’Etat Libre, ce qui n’est possible que sur la base du programme social du Parti Communiste d’Irlande.

L’Internationale Communiste envoie ses salutations fraternelles aux révolutionnaires irlandais luttant pour la libération de leur pays et est persuadée qu’ils s’engageront bientôt dans la seule voie menant à la véritable liberté, la voie du communisme. L’Internationale Communiste soutiendra tous les efforts ayant pour but d’organiser la lutte contre cette terreur et d’aider les ouvriers et paysans irlandais à obtenir la victoire.

Vive la lutte nationale de l’Irlande pour son indépendance! Vive la République ouvrière d’Irlande! Vive l’Internationale Communiste!

Publicités
Cet article, publié dans Documents historiques, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s