RSF : déclaration au sujet de la reprise de la lutte des prisonniers de Maghaberry

04/03/11. Le Comité pour un Statut Politique dans la Prison de Maghaberry comprend que les prisonniers républicains à Maghaberry aient pris la décision difficile de refuser d’accepter les fouilles corporelles sous toutes leurs formes. Les prisonniers en sont venus à la conclusion que malgré le travail assidu des médiateurs indépendants, les autorités pénitentiaires n’ont pas l’intention d’appliquer les termes de l’accord passé en août dernier, qui avait été passé suite à une protestation prolongée. Un des termes de cet accord était de mettre fin complètement à la pratique dégradante de la fouille corporelle, pour la remplacer par la « Boss Chair ». Ce dispositif scanner devait être utilisé dans tous les cas de figure en remplacement des fouilles corporelles à partir de la fin janvier 2011.

Or nous sommes en mars, et la fouille corporelle est encore pratiquée à Maghaberry. L’emploi persistant de cette pratique sadique a pour but d’humilier les prisonniers et de saper leur moral. Les républicains descendront à nouveau dans les rues pour soutenir les prisonniers dans leur lutte contre le régime inhumain en cours dans la prison de Maghaberry.

Fergal Moore – Vice President Republican Sinn Féin

Publicités
Cet article, publié dans Prisonniers politiques, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s