républicanisme = progressisme #2

En France, il y a énormément d’ignorance et quelques préjugés contre l‘idéologie des républicains irlandais, vus en gros comme des catholiques sectaires, chauvins et militaristes, presque droitiers. Pour corriger ces vues erronées, nous citions en exemple le 32 County Sovereignty Movement la semaine dernière, aujourd’hui la parole est donnée à Ruairi O’Bradaigh : le texte suivant est un extrait de son adresse présidentielle lors de l’Ard Fheis [conférence annuelle] de Republican Sinn Féin en 2005.

De même, lors du premier week-end de juillet à Dublin, nos membres ont pris part à la manifestation « Faire de la pauvreté une chose du passé », organisée dans le cadre des protestations contre le G8 à l’échelle mondiale. Ce sommet avait lieu en Ecosse. A cette occasion, nos deux vice-présidents sont allés participer au sommet alternatif d’Edinburgh. Notre Cumman [comité] Francis Hughes de Glasgow a fait de l’agitation autour de leur visite.

Dans un communiqué, Republican Sinn Féin a expliqué qu’il participait à ces manifestations pour souligner le fait que l’ordre du jour politique et économique des pays du G8 était le nouvel impérialisme du 21è siècle. Leur but est l’enrichissement des Etats les plus industrialisés de l’hémisphère nord sans aucun égard pour son coût humain et environnemental.

Des Dalton et Josephine Hayden ont participé à la manifestation Contre la Pauvreté qui réunit une foule de 200.000 personnes à Edinburgh le 2 juillet et ont participé aux ateliers du sommet alternatif à l’université d’Edinburgh le dimanche 3 juillet. Avec Stephen Coyle, cathaoirleach [president] du Cumann Francis Hughes, ils prirent la parole lors du meeting organisé par le Mouvement Republicain Socialiste Ecossais intitulé « Faire de la Grande-Bretagne quelque chose du passé ».

Josephine y a affirmé que l’impérialisme et la pauvreté étaient les deux faces d’une même médaille. Parmi les 60 ateliers, Des fit une causerie sur le sujet : « Irlande : la guerre oubliée de la Grande-Bretagne ». Des et Josephine ont également participé à l’atelier de la plateforme internationale contre l’isolement carcéral, au sujet des prisonniers politiques dans le monde.

Les raisons du rejet par Republican Sinn Féin de l’accord de Stormont y ont été exposées, tout comme notre programme alternatif Eire Nua. Là-bas furent noués des contacts internationaux intéressants. Bien que la plupart des participants fussent au courant de l’existence de RSF, peu d’entre eux connaissaient nos positions sur les affaires irlandaises et mondiales.

En outre, ces derniers temps s’est développé un phénomène funeste : l’exploitation scandaleuse qui frappe les travailleurs immigrés. Gamma Construction (Ireland) Ltd. qui a été dénoncée comme pratiquant ces pratiques ignobles, a passé de très gros contrats avec les autorités au niveau de l’Etat et au niveau local. Des entreprises comme celle-là importent des ouvriers qui ne parlent pas anglais dans leur pays, prennent le contrôle de leurs passeports et de leurs permis de travail, les logent souvent dans des locaux  appartenant à l’entreprise, exigent d’eux des heures de travail outrageantes et leur paient la moitié du salaire minimum légal.

Paddy Kenneally, de Crusheen, président de Republican Sinn Féin pour le comté de Clare, est aussi le secrétaire du Syndicat des Plâtriers du comté de Clare. Il a pris les devants et a dénoncé cette exploitation localement, en montrant que les que les ouvriers qualifiés étrangers sont payés pour moitié du salaire perçus par les membres irlandais du syndicat. Son syndicat a décidé de syndiquer les ouvriers étrangers et de faire grève le cas échéant. Ces personnes doivent bénéficier des garanties du droit du travail qui existent dans ce pays et être payées conformément au salaires légaux reconnus dans l’industrie.

Paddy Kenneally a été menacé d’une action en justice par un promoteur immobilier après qu’il eût pénétré sur un site, afin de syndiquer les travailleurs immigrés, mais il reçut le soutien complet de son syndicat. Comme les promoteurs avides de profit cherchent à n’employer que ceux qui sont préparés à travailler pour des salaires plus bas, ce développement finira par affecter les ouvriers irlandais et leur salaires. Nous avons déjà vu les conséquences d’une telle « diversification » de la source de main d’œuvre dans le cas de la compagnie des Irish Ferries sur les routes maritimes vers la France. Le résultat a été désastreux pour les travailleurs irlandais et la situation doit être affrontée sans plus de délais.

Nos membres qui ont fait les premiers pas dans cette direction doivent être complimentés. Il faut également résoudre la question de la langue, et les tracts syndicaux doivent être disponibles en polonais, en portugais, en turc ou dans toute langue selon les besoins.

Cet article, publié dans Déclaration, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour républicanisme = progressisme #2

  1. Zunino dit :

    Salut les amis,
    Je n’arrive pas à vous envoyer une interview en anglais d’ohn qui est pas mal, car c’est rare de l’entendre, meme si c’est dommage qu’ils ne parlent pas de leur projet politique (s’ils en ont un bien établi). Vous avez changé d’adresse email? Z.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s